Naruto Ultimate - RPG

Le N°1 des forums Rôle Play Naruto francophones ! Version 9.0
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pv entre Soeya et Tokiya

Aller en bas 
AuteurMessage
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 30
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
155/155  (155/155)
Chakra:
95/95  (95/95)
Niveau: 4

MessageSujet: Pv entre Soeya et Tokiya   Sam 8 Nov 2008 - 18:39

Revenant d'une mission Tokiya semblait de bonne humeur en cette paisible journée. Le soleil étant au rendez-vous, rien ne venait obscurcir le sentiment de contentement du shinobi de l'eau. Bien sûr, il n'était pas dit que des nuages ne viendraient pas plus tard tout gâcher mais, pour le moment, ça n'avait que peu d'importance. Une mission d'assassina était toujours une bonne occasion de faire un petit tour hors des sentiers battus et de se réjouir de ses nouvelles œuvres.

Le calme paisible en ce moment de tranquillité ne fut pas perturbé. Pour l'instant, il importait de rentrer à l'endroit où les douces brumes apaisaient, si souvent, son cœur rongé par les ténèbres. Le port situé au pays des nuages était tout indiqué pour ce genre de choses, les navires qui y accostaient faisant souvent l'allée retour entre ce pays et les terres natal du grand shinobi.

Prenant donc sur lui-même de découvrir ces contrées dans lesquelles il n'avait jamais posé le pied. Le monde était vaste et un ninja pouvait en parcourir des centaines de kilomètre sans jamais avoir, même une fois, vu un endroit où tous se rendaient régulièrement ne serait-ce que pour faire du tourisme. Évidemment l'attrait touristique n'était pas toujours le but que cherchait un ninja, même très rarement en vérité. Pour l'instant par contre afin de passer inaperçu, le ninja de la brume avait retiré son bandeau frontal, les ennuis il ne les cherchait pas s'il n'en avait pas un peu l'obligation.

Pour l'instant il semblait qu'aucun navire n'aille en direction de Mizu no Kuni, cela ne dérangea pas le sabreur qui prit sur lui d'attendre un peu après tout il n'était pas à une journée près de ne pas avoir remplit sa mission, puis qu'il l'avait déjà terminée.

-Tu as entendu ça? Parait qu'il y a eu un problème non loin avec un clan du pays.

Les conversations des civils n'étant pas des plus intéressantes, car toujours la même, il prit plutôt la direction d'une échoppe de fruit, où il paya une belle pomme rouge et croquante. Mangeant avec délice le fruit, le shinobi venu de plutôt loin, si l'on parlait en terme de distance, ne remarqua rien de spécial dans tout ce qui était présent dans ce décors austère. Prenant une ruelle avoisinante au quartier commercial, le ninja se retrouva dans une impasse et croyez-le ou non mais, des détrousseurs de grand chemin l'avait pris en tenaille, c'était dommage, pour eux. Le brunet, au corps quasiment frêle, sortit sa lame meurtrière avec un certain dédain de la situation.

(J'ai pas trop d'imagination, de comment on aurait pu se rencontrer, donc je te laisse voir avec ce que j'ai fais.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Kaori Soeya
Raïgeki
Raïgeki
avatar

Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 27
Nindô : Servir mon village du mieux possible
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
130/130  (130/130)
Chakra:
120/120  (120/120)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Dim 9 Nov 2008 - 20:04

Deux jours... deux jours qu'il les suivait à la trace. Une mission simple en apparence. Enfin une mission, pas vraiment. Un de ses proches s'étaient fait agressé dans ce petit village, et ce violemment. Il était maintenant sauf mais son cas fut un temps très grave. Soeya, alors assez en colère par rapport à ce qui s'était passé, avait décidé de retrouver les agresseurs et de les arrêter. Voilà donc qui explique sa présence en ces lieux. Le premier jour, il avait récolté le maximum d'informations, au près de victimes de ce gang, des services des forces de l'ordre. Les victimes avaient trop peur pour leur vie, et les forces de l'ordre n'avait strictement aucune donnée. Du coup, le deuxième jour, le Raïgeki les avait pris en chasse. Il passa toute la matinée sur les différents lieux des agressions. Toujours le même mode opératoire. Six hommes, enfermant leur futur victime dans une impasse. Il l'attaquait ensuite et le détroussait avec toute la violence qu'ils pouvaient. Le seul problème pour Soeya était le nombre incommensurable d'impasses dans le village. Il ne pouvait pas toutes les visiter, alors qu'il savait que le gang allait frapper ce midi même.

C'est lorsque la situation parut désespérée qu'il repéra un groupe d'hommes correspondant aux approximatives descriptions qu'il avait pu recueillir. Il décida de les suivre. Par les toits, pour ne pas se faire repérer. Ils se dirigeaient bel et bien vers un cul de sac. Un homme venait d'y tourner. Le Kaori regarda alors les hommes s'y engouffrer à leur tour. Il sauta alors sur un toit donnant directement sur la scène. Le gang de malfrats encerclaient le jeune homme, prêt à l'attaquer. Il fallait qu'il l'aide. Il sauta alors devant l'ex-futur agressé:


"Ne t'inquiètes pas, tu es en sécurité avec moi. Restes derrière, je m'occupe d'eux, et tout se passera bien, lui dit-il en lui tournant le dos."

Six contre un. La côte était serrée, mais cela devait passer. Soeya disparut alors et ré-apparut devant un des gangsters. Il lui asséna un violent coup de genou dans le ventre. Ce dernier décolla dans les airs, sous la puissance de l'impact. Le jeune shinobi en profita et mit en coup de pied acrobatique dans la tête du gangster. Des dents et du sang volèrent, en même temps que le corps de l'homme. Tout s'était passé vite, trop vite pour l'un des agresseurs, qui paraissait maintenant hors-jeu. Soeya se redressa, et remarqua alors qu'il était à son tour enfermait par les cinq autres, qui brandissaient leur épée à son encontre. Il était maintenant en très mauvaise posture, et un peu d'aide ne lui ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 30
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
155/155  (155/155)
Chakra:
95/95  (95/95)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Dim 9 Nov 2008 - 21:40

Quelqu'un venait d'intervenir, le ninja de Kiri n'avait senti sa présence qu'au moment où, il avait pénétré dans un périmètre de cinq mètres autour de lui. Chose qui n'était pas des plus banales, étant donné l'habileté du ninja de la brume à traquer et éliminer ses proies. Se faire couper l'herbe sous les pieds n'étant pas le propre du shinobi de l'eau, il prit sur lui-même. Ses trois précédents agresseurs l'ayant négligé dans l'équation, l'on entendit bientôt un horrible craquement suivi d'un gémissement tout aussi lugubre.

Un katana ficher au travers de la colonne, mais aussi, du ventre l'un des truands de bas étage venait de rendre l'âme dirait-on. Rattrapant la pomme qu'il avait lancée en l'air, pour avoir les deux mains libres, le sabreur en reprit une bonne croquée dans laquelle des pépins c'étaient glissés. Puis parlant directement à ceux qu'il considérait déjà, comme morts :

-Alors, vous attaquez quelqu'un dans une ruelle sans échappatoire et quand cela vous plait vous l'oubliez? Hin hin hin, c'est bien là une méthode grossière pour détrousser les honnêtes gens. Malheureusement pour vous, je ne suis pas un simple civil.

Alors que les têtes se tournaient vers lui Tokiya envoya de nouveau sa pomme voler dans les cieux de quelques signes il envoya deux trais d'eau direction les globes occulaires d'un des idiots, dans lesquels les pépins un peu plus tôt croqués, étaient tout en lançant, d'un mouvement ample, trois senbons sortis d'on ne pouvait trop savoir où.

-Au fait, je ne me suis pas présenté, mon nom, est Hakkyou Tokiya fine lame de Mizu no Kuni et je ne me souviens pas avoir, jamais, eu besoin d'aide de la part de qui que ce soi. Donc, si tu ne veux pas mourir défends toi du reste de ces brutes, quant à moi, je ne t'aiderais pas si tu es en danger mais, il n'est pas non plus dit que je les laisserais en vie.

Un sourire sinistre parcourait le visage du kirien, tout laissait croire que cette situation critique l'amusait au plus haut point plus que cela en un instant il avait réagi et éliminer au moins sûrement un adversaire et l'autre n'était assurément pas sans blessure. Bon, il ne se lancerait pas à l'attaque du kumonien qui lui avait porté secours, c'était déjà un bon point pour son paire ninja restait à savoir si cela changerait après que tous ceux qui avaient voulu le dépouiller soient au sol. La pomme venait de reprendre sa place d'origine dans la main du Hakkyou, le brunet la croquait à belles dents devant tout ce beau monde encore sous le choque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Kaori Soeya
Raïgeki
Raïgeki
avatar

Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 27
Nindô : Servir mon village du mieux possible
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
130/130  (130/130)
Chakra:
120/120  (120/120)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Dim 9 Nov 2008 - 23:08

*Qu'est-ce que?! pensa Soeya.*

Un des cinq ninjas l'encerclant venait de se faire transpercer la colonne par un katana, qui était ensuite ressortit par son ventre. Le corps de l'homme tomba raide mort lorsque l'arme fut retirée de son cadavre. Celui qui avait fait ça, l'inconnu, venait juste de rattraper sa pomme, et tout en croquant dedans, il dit:

-Alors, vous attaquez quelqu'un dans une ruelle sans échappatoire et quand cela
vous plait vous l'oubliez? Hin hin hin, c'est bien là une méthode grossière pour détrousser les honnêtes gens. Malheureusement pour vous, je ne suis pas un simple civil.


Tout le monde, enfin ceux présent dans la ruelle, se mit à le dévisager. En un instant, il avait tué un des brigands. Puis, alors que personne ne s'y attendait, trois senbons furent lancés. Un siffla dans les oreilles du Raïgeki. Tout les trois allèrent se planter dans un des détrousseurs, situés derrière le grisâtre. Ses deux yeux furent crevés, et le troisième se planta dans sa gorge. Il ne put même pas crier, il n'en eut tout simlement pas le temps. Il s'écroula à son tour, foudroyé par une mort instantanée.

*Quelle cruauté! se disait le shinobi de Kumo.*

-Au fait, je ne me suis pas présenté, mon nom, est Hakkyou Tokiya fine lame
de Mizu no Kuni et je ne me souviens pas avoir, jamais, eu besoin d'aide de la part de qui que ce soi. Donc, si tu ne veux pas mourir défends toi du reste de ces brutes, quant à moi, je ne t'aiderais pas si tu es en danger mais, il n'est pas non plus dit que je les laisserais en vie.

Ces paroles, elles lui étaient directement adressées. Il ne continuerait donc pas ce qu'l venait de faire. Soeya était seul face aux trois derniers bandits. Cela ne l'effrayait pas, bien au contraire. La seule chose qui le dérangeait était cet homme, Hakkyou Tokiya. Une aura meurtrière se dégageait de lui. Il semblait s'amuser du spectacle qu'il livrait. La pomme retomba alors dans sa main, et il se remit à la croquer.
Le jeune ninja reprit alors ses esprits. Il en restait trois à battre, et il fallait absolument qu'il évite qu'ils se fassent tuer par l'épéiste. Il partit sur le plus proche de lui, le prit par ses vêtements et le jeta contre un mur pour l'assomer. Le second prit un taquet dans la nuque, ce qui l'assoma tout aussi sèchement. Le dernier, appeuré, n'offrit pas plus de résistance que les deux autres. Il s'évanouit même avant que Soeya ne le touche.
Ce dernire les regroupa, les attacha ensemble, et se retourna vers Tokiya:

"Je ne te connais pas, mais je te remercie de m'avoir quand même aidé. Maintenant, si tu pouvais t'écarter de mon chemin, ça serait aimable à toi."

Soeya devait se montrer déterminé, surtout face à un homme dont il ne connaissait absolument rien. Le vent, en s'engouffrant par l'entrée, soufflait dans la ruelle. Qu'allait maintenant faire le ninja de Mizu?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 30
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
155/155  (155/155)
Chakra:
95/95  (95/95)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Lun 10 Nov 2008 - 0:15

Tokiya était un peu déçu, car celui qui lui était venu en aide. Pas vraiment de sang versé, on voyait bien qu'être ninja pour lui était plutôt quelque chose qu'il prenait comme facile et que la vie ne l'avait jamais vraiment amené à tuer plus que nécessaire. Le combat n'avait pas duré mais, c'était en majeur partie, car le shinobi de la brume était intervenu la surprise de voir leurs amis morts sur le sol et la vitesse de réaction des deux ninjas présents dans cette ruelle, voilà de quoi rester estomaquer pendant un petit moment.

La suite avait été évidente, le kumonien n'avait eu aucun mal à se débarrasser de ses ennemis. Quelques coups bien placés, il devait avoir une assez grande expérience des combats et son taijutsu semblait plus que correct. Un sentiment étrange naissait, un peu comme de la rivalité mais, trop fatigué pour vraiment vouloir d'un combat le shinobi de la brume prit son parti de ne rien faire. Même en voyant que, celui qui portait l'emblème des nuages, attachait le reste du groupe pour ... ... mais pour faire quoi au juste? Cela ressemblait fortement à une arrestation, plutôt curieux, car bon, ce n'était pas le genre de choses qu'on pouvait apercevoir à tous les jours, Tokiya resta dans le seul passage possible pour sortir de l'impasse. Puis le ninja s'adressa à lui :

-Je ne te connais pas, mais je te remercie de m'avoir quand même aidé. Maintenant, si tu pouvais t'écarter de mon chemin, ça serait aimable à-toi.

La demande était faite sur un ton autoritaire, on pouvait croire qu'il était près à en découdre si jamais un refus lui était proposé. L'envi de se jouer du ninja de la foudre n'était pas des moindres mais, Tokiya savait qu'il devait se tempérer pour ne, quand même, pas déclarer un conflit entre les deux villages d'appartenance de chacun, enfin, bien qu'il ne porta pas son bandeau, on pouvait toujours découvrir son identité uniquement de par son nom.

-Oh, très bien, alors passez donc, je ne me mettrais pas au travers de votre chemin mais, laissez-moi donc vous porter secours, ne serait-ce que pour porter ces individus en un endroit d'où ils ne pourront pas fuir, même si je ne comprends pas pourquoi vous les avez laissés en vie. Honnêtement la racaille qui ne cherche qu'à poser des ennuis ne mérite pas d'indulgence et de toute manière finir le reste de ses jours au trou ne vaux guère mieux que de mourir vous épargneriez des dépenses inutiles à ce pays en les faisant disparaître.

En vérité, le ninja de l'eau s'amusait de la situation, certes il n'était pas en position de faire lui-même la chose mais, faire réfléchir quelqu'un sur le pourquoi de ses actions, voilà une chose intéressante. Après selon les cas, il pourrait toujours continuer à s'amuser de lui autrement. Pour l'instant, il s'approcha d'un premier prisonnier et d'un geste le balança sur son épaule attrapant l'autre par le col de sa veste et le traînant dans son sillage. Puis avec désinvolture il dit :

-Vous venez? On ne va pas y passer la journée.

Le jeune homme venu des terres de l'eau n'avait qu'un seul regret, de n'avoir pas pu savourer davantage son fruit. Derrière, dans l'impasse, ne restait qu'un coeur de pomme qui au file du temps pourrirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Kaori Soeya
Raïgeki
Raïgeki
avatar

Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 27
Nindô : Servir mon village du mieux possible
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
130/130  (130/130)
Chakra:
120/120  (120/120)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Mar 11 Nov 2008 - 14:26

-Oh, très bien, alors passez donc, je ne me mettrais pas au travers de votre chemin mais, laissez-moi donc vous porter secours, ne serait-ce que pour porter ces individus en un endroit d'où ils ne pourront pas fuir, même si je ne comprends pas pourquoi vous les avez laissés en vie. Honnêtement la racaille qui ne cherche qu'à poser des ennuis ne mérite pas d'indulgence et de toute manière finir le reste de ses jours au trou ne vaux guère mieux que de mourir vous épargneriez des dépenses inutiles à ce pays en les faisant disparaître.

Le franc parlé de cet homme était assez rude. Il ne devait pas s'embêter lors de ses missions. Reste que Soeya fut surpris de sa proposition. L'aider à emmener les brigands à l'ombre, celle-là il ne s'y attendait pas. Un homme qui supprime ces adversaires sans se poser de question et qui ensuite propose de l'aide après avoir été désagréable. Enfin, peut-être que le Kaori l'avait mal jugé. Le temps durant lequel le ninja de Kumo resta bouche bée profita à Tokiya pour se saisir de deux prisonniers. Soeya eut à peine le temps d'émerger qu'il fut presser par son interlocuteur:

-Vous venez? On ne va pas y passer la journée.

Ce qui était étrange, c'était la manière dont cet homme semblait aborder la situation. Il semblait réellement s'en amuser, tout autant que lors du court combat. Le grisâtre ne se fit pas plus attendre. Il saisit les trois corps restants, non sans difficultés, et le rejoint. Dans la ruelle, il ne restait plus qu'un cadavre d'homme et de pomme. Le chemin pour livrer les bandits fut assez rapidement effectué. Le peu de personnes que les deux acolytes rencontraient sur leur route restaient agar. Il est vrai que voir deux ninjas trimbalant leur prisonnier dans la ville ne devait pas être monnaie courante. Cela amusait le Raïgeki. Quoiqu'il en soit, ils arrivèrent au poste le plus proche, y livrèrent les détrousseurs, les renseignèrent sur le lieu où trouver le sixième corps, et partirent. Ils marchèrent ensemble un bout de temps dans le silence. Des questions tournaient dans la tête du shinobi. Il décida donc de rompre ce silence et de se lancer.

"Tu dis être une fine lame, mais tu n'as pas de bandeau frontal. De plus, tu as dit venir de Mizu No Kuni, or ils n'ont pas vraiment de ninja. Pourrais-tu me dire quel village sers-tu et avec quel grade?"

Soeya attendait quelques réponses, mais de là à savoir s'il les obtiendrait, c'était une très bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 30
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
155/155  (155/155)
Chakra:
95/95  (95/95)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Mar 11 Nov 2008 - 23:02

Le kirien restait un peu surpris de la question. Mizu No Kuni? Pas de ninja? Le gamin ne devait pas suivre ses cours de géographie très bien à l'académie. Ou alors, c'était une ruse pour l'amener à parler franchement. Que faire dans pareil situation? Si on avait tenté de décrypter les pensées du ninja de Kiri à ce moment-là, on n'y serait pas parvenu, car, malgré tout, il gardait un visage impassible. Prenant sur lui de révéler une bonne part de la vérité, c'est-à-dire répondre honnêtement aux questions sans pour autant se compromettre, Tokiya parla de nouveau :

-Tu dis que Mizu no Kuni n'a pas de ninja, dis moi, connais-tu Kirigakure no Sato le village de la brume? Ah, et au passe, une fine lame n'est pas par procuration un ninja. Passons, en vérité je suis un ninja de Kiri et en ce sens je n'ai jamais menti de par mes paroles, Kiri faisant partit du pays de Mizu mais, en effet je n'ai pas tout révélé. Qui l'aurait fait? Se retrouver devant un parfait inconnu, dont on ne sait rien, de plus cela pourrait apporter des frictions entre nos villages.

Le Hakkyou se demandait si son interlocuteur comprenait le sens de ses paroles en vérité. Le compliqué de la chose ne devait pas être des moindre mais, surtout le pourquoi et le comment du fait qu'il se trouvait en ce lieu précis, qu'il se soit fait attaquer, étant prit pour cible, par quelques idiots qui ne savaient pas reconnaître un combattant... ... c'était quelque peu étrange. Pour l'instant ne pouvant qu'expliquer en par les mots sa situation le ninja de la brume reprit la parole :

-Comme vous devez assurément vous en douter, j'ai été envoyé en mission et je rentrais à Kiri, ce village étant l'un des ports d'où les bateaux font le voyage entre mes terres natales et le continent, je n'ai fait que prendre le chemin le plus cours. Pour nos charmants adversaires d'un peu plus tôt, j'admets volontiers y être allé de manière cruel mais, par chez moi il est plus courant de tuer celui qui tente de nous éliminer que de lui poser des questions après l'avoir mise dans un sale état. D'ailleurs, il n'est pas dit que ceux qui ont subi votre châtiment soient eux mêmes en mesure de parler avant longtemps, vu le nombre de dents que j'ai pu compter quand nous sommes enfin partit. Ah, aussi, il est vrai que je ne porte pas de bandeau frontal, car dans ma dernière mission je ne pouvais me le permettre.

Dans ses paroles, Tokiya cherchait à constater les réactions de celui qui semblait venir de Kumo. Qu'allait-il bien tenter le stopper avant qu'il ne reparte pour son village ce serait bien amusant, mais aussi cela représenterait quelques blessures qu'il pouvait s'épargner seulement par la discussion, valait-il mieux faire les choses ainsi, ou se mettre au combat dès cet instant? Les mêmes questions revenaient fréquemment, sans pour autant donner de réponses concluantes. Restait à savoir ce que pensait le parti opposé.

[Premier entraînement +5exp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Kaori Soeya
Raïgeki
Raïgeki
avatar

Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 27
Nindô : Servir mon village du mieux possible
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
130/130  (130/130)
Chakra:
120/120  (120/120)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Mer 12 Nov 2008 - 21:03

Un visage impassible, voilà ce que laissait paraître Tokiya. Pas plus pas moins. Un bien étrange personnage, mais il faut de tout pour faire un monde. La question qu'avait alors posé Soeya allait bien avoir une réponse, voire même plusieurs:

-Tu dis que Mizu no Kuni n'a pas de ninja, dis moi, connais-tu Kirigakure
no Sato le village de la brume? Ah, et au passe, une fine lame n'est pas par procuration un ninja. Passons, en vérité je suis un ninja de Kiri et en ce sens je n'ai jamais menti de par mes paroles, Kiri faisant partit du pays de Mizu mais, en effet je n'ai pas tout révélé. Qui l'aurait fait? Se retrouver devant un parfait inconnu, dont on ne sait rien, de plus cela pourrait apporter des frictions entre nos villages.



Le village de Kiri alors. Un ancien allié de Kumo, ce qui restait un avantage en ce moment même, un éventuel combat pouvant être évité grâce à ça. Enfin rien n'était moins sur. Finalement ce n'était peut-être pas un vantage pour le Kaori, qui aurait bien voulut tester sa force au combat. Un entrainement ne se refuse jamais. Enfin il avait encore le temps. Une bonne partie de la vérité avait été dite, mais pas toute. C'était normal, il ne fallait pas que le Kiriens dévoile trop son identité. Le Raïgeki aurait fait de même. N'ayant pas tout dit, le ninja continua:

-Comme vous devez assurément vous en douter, j'ai été envoyé en mission et je
rentrais à Kiri, ce village étant l'un des ports d'où les bateaux font le voyage entre mes terres natales et le continent, je n'ai fait que prendre le chemin le plus cours. Pour nos charmants adversaires d'un peu plus tôt, j'admets volontiers y être allé de manière cruel mais, par chez moi il est plus courant de tuer celui qui tente de nous éliminer que de lui poser des questions après l'avoir mise dans un sale état. D'ailleurs, il n'est pas dit que ceux qui ont subi votre châtiment soient eux mêmes en mesure de parler avant longtemps, vu le nombre de dents que j'ai pu compter quand nous sommes enfin partit. Ah, aussi, il est vrai que je ne porte pas de bandeau frontal, car dans ma dernière mission je ne pouvais me le permettre.


Un retour de mission, voilà qui était intéressant. De plus, il reconnaissait se brutalité envers les brigands. C'était déjà ça. Si Soeya voulait plus d'informations, cela deviendrait à tord assez douteux. Enfin, seul son interlocuteur s'était présenté. A lui d'en faire autant:

"A mon tour de me présenter. Je me nomme Kaori Soeya, ninja du village de Kumo. Pour la petite histoire, cela fait plusieurs jours que j'enquêtes sur ce petit groupe, et tu m'as bien aidé comme je l'ai déjà dit."

Il marqua alors une pause, essayant de déceler le moindre signe sur le visage du stoïcien. Apparemment, il cherchait en vain. Il reprit alors:

"En fait, j'ai vu ta force, et tu m'as l'air assez bon. De plus ton bateau n'est pas avant un petit moment. Que dirais-tu d'un combat amical? Voir la force des ninjas d'autre pays ne peut-être qu'un plus pour nous deux, tu ne crois pas?"

Le Kumonien bouillait à l'intérieur de lui. Il avait envie d'en découdre amicalement contre ce demi-inconnu. Rien que la perspective de nouvelles connaissance le faisait frémir.

"Bien sûr, tout les coups sont permis, du moment qu'aucun de nous deux ne tue l'autre."

Le ton de sa voix restait, malgré son excitation de jeune loup, rude. Il ne fallait pas qu'elle traduise un quelconque sentiment, en aucun cas. Il regarda alors l'autre shinobi et attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 30
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
155/155  (155/155)
Chakra:
95/95  (95/95)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Jeu 13 Nov 2008 - 2:43

Après avoir remorqué les brigands au poste, les deux ninjas avaient parlés un peu en arrivant même à échanger leur nom et quelques autres informations, c'était plutôt gênant bien en vérité. Ce qui surprit véritablement Tokiya fut la dernière phrase que prononça le kumonien, pratiquement incroyable, il lui avait parlé ainsi dans l'ordre :

-A mon tour de me présenter. Je me nomme Kaori Soeya, ninja du village de Kumo. Pour la petite histoire, cela fait plusieurs jours que j'enquête sur ce petit groupe et tu m'as bien aidé comme je l'ai déjà dit.

Voilà qui n'était pas peu dire, alors il les traquait ? C'était presque hilarant. Pour le ninja, cependant cette information lui permettait de mettre quelques points aux claires. Kumo avait été, par le passé, un grand allié de Kiri, il s'en souvenait. Dans tous les cas on pouvait dire que le grade de son interlocuteur n'était pas celui d'un genin, d'après ses mouvements on voyait qu'il avait de l'expérience et par ses paroles on constatait une certaine sagesse, même si elle était bien cachée. Puis après avoir marqué une pause sans aucun doute pour analyser les réactions que le jeune kirien pouvait avoir, il sortit quelques mots de plus :

-En fait, j'ai vu ta force et tu m'as l'air assez bon. De plus ton bateau n'est pas avant un petit moment. Que dirais-tu, d'un combat amical? Voir la force des ninjas d'autres pays ne peut-être qu'un plus pour nous deux, tu ne crois pas?

Un mensonge joliment énoncé, sans le moindre doute Hakkyou Tokiya comprit désormais où il voulait en venir. Un combat amical pour tester leurs capacités respectives, voilà qui avait un certain attrait dans le cadre actuel, pourtant il ne pouvait que deviner l'excitation qui se faisait jour au fond du ninja dont le rang devait sûrement être équivalent au sien. Et en fait, il ressentait la même émotion il y eu quand même une certaine déception, à prendre en compte, dans sa dernière phrase :

-Bien sûr, tous les coups sont permis, du moment qu'aucun de nous deux ne tue l'autre.

C'était très révélateur d'un esprit qui avait en partie peur de sa propre force et de celle d'autrui. Des paroles faibles, qui laissaient deviner un caractère facile à cerner. Croyait-il avoir échappé à la vigilance du sabreur par son impassibilité ? Si oui, il était bien naïf. Le moindre mot pouvait tout révéler ou alors tout cacher. Lui-même n'ayant rien à cacher dans ses propos d'un peu plus tôt, n'ayant pas menti, seulement, il trouvait maintenant déraisonnable d'aller plus avant. Faire ami-ami avec un homme qui pouvait se révéler un ennemi mortel, voir même, lui fournir des informations sur lui... ...mais, il y avait aussi le profit en échange il y trouverait son compte.

-Hé bien, après tout pourquoi pas. Je n'en serais pas à un combat près. Les règles sont donc que tous est permit tant qu'on ne tue pas c'est bien cela? Nous devrions sortir de cette bourgade elle ne supporterait pas un combat qui pourrait prendre un peu trop d'ampleur.

Tournant le dos au shinobi du tonner le ninja de la brume allait se lancer dans un petit spectacle où son art ne lui serait pas nécessaire, enfin pas pour le moment pour le moins. Se rappelant quand même une chose il fit volte face pour regarder Soeya dans les yeux, c'était là les yeux d'un homme et non pas d'un mouflet. Tous en reprenant sa route pour l'entraîner hors de ces lieux paisibles, il parla :

-Ah et, tu devrais faire plus attention, sinon tu vas vraiment trembler d'excitation.

Phrase révélatrice de l'observation poussée du haut gradé. Malgré tout, il devait bien lui faire comprendre qu'il avait été un peu immature de penser pouvoir lui cacher la vérité. Ce combat n'était pas pour leurs gains personnels mais, pour le simple plaisir de comparer leurs arts martiaux en quelques échanges.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Kaori Soeya
Raïgeki
Raïgeki
avatar

Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 27
Nindô : Servir mon village du mieux possible
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
130/130  (130/130)
Chakra:
120/120  (120/120)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Jeu 13 Nov 2008 - 22:19

-Ah et, tu devrais faire plus attention, sinon tu vas vraiment trembler d'excitation.

Soeya fut amplement secoué par ce qu'il venait d'entendre. Il n'avait pas réussi à cacher son émotion, et avait laisser libre cours à l'observation. Une faute de débutant.

"Tu as bien compris les règles du combats. Je connais une plaine à quelques kilomètres d'ici. L'endroit est vaste et favorable à un combat. Retrouves y moi dans quinze minutes, et nous débuterons notre combat."

Soeya disparut alors. Tout avait été dit, et il n'avait apparemment pas envie de rallonger son discours.


HRP: Post de conclusion, je te laisse ouvrir le combat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 30
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
155/155  (155/155)
Chakra:
95/95  (95/95)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Ven 14 Nov 2008 - 3:34

La disparition du kumonien plaisait au kirien, car il pourrait se permettre une certaine intimité entre temps. Il avait en partie décortiqué le caractère de base du personnage, restait à en prendre avantage, le combat ne serait pas facile mais, quel combat l'était vraiment en fait? Question qui demandait réflexion mais, pas pour l'instant.

**Bon, comment vais-je entrer dans son périmètre? **

À quoi pensait le sabreur, périmètre cela voulait-il dire un territoire? Plus exactement il parlait du périmètre vital que tous et chacun ont. Pour de plus ample explication, supposons que deux grands maîtres s'affrontent cet espace vital est celui dans lequel ils doivent gérer les failles de leurs gardes. Plus le périmètre est restreins moins il est facile d'y entrer. En sommes c'est l'espace dans lequel un individu a conscience des mouvements de son adversaire, la vitesse est ensuite un facteur qui peut être décisif mais, passons, car je ne suis point ici pour vous apprendre les arts martiaux.

La plaine se situait un peu plus loin sur le chemin, quinze minutes étaient largement suffisantes pour s'y rendre. La mise au point d'une stratégie qui pouvait lui assurer la victoire, enfin si tout se passait bien, fut sa principale occupation. Plus tard, Tokiya arriva sur le lieu de combat, la plaine était grande et il ne sentait aucune présence, du moins aucun qui ait de mauvaises intentions. Sortant sa lame de son fourreau, le ninja se prépara, l'attaque était lancée.

Le katana du ninja remonta brusquement, l'arme blanche était dans un angle de quatre-vingt-dix degrés en rapport au sol et visait le cou de l'adversaire. L'idée n'était cependant pas cette simple attaque naïve mais, bien au contraire une stratégie de premier plan. Tenant l'écrin de l'objet au tranchant mortel dans sa main gauche, il envoya la pointe de cette dernière dans l'objet réceptacle. La vitesse avec laquelle cela avait été effectué fit que lorsque la dite épée heurta l'embout, cela produisit un son qui pouvait bien surprendre le sens de l'ouïe adverse. Le second mouvement ce fit dans le sens contraire visant en premier le sternum et s'il avait une assez grande ouverture le menton, du bout du manche orné de quelques décorations.

Ainsi donc, si l'attaque portait, il aurait soit le souffle court, sois la tête embrouillée, car l'on ne peut pas prendre de coup aussi puissant sans dommages, à moins de réussir une défense complète. Pour le ninja la préparation de cette attaque n'avait pas été une chose vraiment difficile et en fait, il espérait que Soeya puisse esquiver, cela aurait au moins l'intérêt de rendre les choses plus explicites. La question qu'on pouvait bien se poser était, comment avait-il pu aussi facilement trouver la position de sa cible? Tant de questions et si peu de réponses. Par contre, l'échange de coups débutait, sans qu'aucun ne parla, étrange étaient-ils donc à ce point submergés inconsciemment dans leurs émotions du moment?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Kaori Soeya
Raïgeki
Raïgeki
avatar

Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 27
Nindô : Servir mon village du mieux possible
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
130/130  (130/130)
Chakra:
120/120  (120/120)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Ven 14 Nov 2008 - 23:17

Cela faisait un moment que Soeya était présent sur la plaine. Il avait eut tout le loisir d'examiner son futur combat, facteurs par facteurs. Son adversaire, au vue de sa cruauté, sera très dur à battre, mais rien n'est impossible. La plaine était l'endroit idéale pour qu'il puisse faire parler sa vitesse. Toute sa stratégie reposait sur la rapidité d'exécution de ses techniques et attaques. En aucun il n'avait le droit à l'erreur, aussi insignifiante soit elle. Le seul inconvénient était l'absence de cachettes. Le repli était donc infaisable, surtout s'il était précipité. A voir s'il pourrait en tirer avantage. Quelques instant après, il aperçut son adversaire. Enfin pas concrètement. Une forme se distinguait de mieux en mieux, et le chakra qui s'en dégageait avait quelque chose d'effrayant. Le Kaori avait pris soin de dissimuler sa présence, en minimisant son dégagement de chakra. Il ne pouvait pas être repéré, tant qu'il n'attaquait pas avec ses techniques de ninjutsu.
Le Kirien observait la plaine. Il fallait attaquer maintenant, profiter de la surprise. Soeya descenda de l'arbre sur lequel il était perché. Il atterit sur le sol avec une extrême souplesse. Aussi discrètement qu'il l'avait jusqu'à maintenant, il courut en direction de son ennemi. Sa vitesse ne le rendait pas invisible, mais il fallait avoir un oeil très exercé pour pouvoir le voir se déplacer. Alors que son adversaire dégaina un katana plutôt imposant, lui sortit un kunaï. Son attaque se devait d'être décisive.


*Encore quelques mètres, pensait-il. Merde!*

Le Raïgeki fut plusque pris au piège. Non seulement il s'était fait repérer, mais en plus son adversaire l'attendait pour porter le premier coup. L'épée partit au niveau du coup du ninja de Kumo. Heureusement pour lui, le shinobi eut le réflèxe de mettre son arme en opposition. La lame se fella au contact du katana.

*Quelle force!*

Le second coup partit, tout aussi rapidement que le premier. En aucun cas Soeya ne pouvait contrer, et ce malgré sa vitesse. Il n'était seulement capable que de voir le mouvement du sabre se dirigeant sur lui.

*Pas le temps, faut que je tente un truc!*

Le Katana atteint sa cible avec une violence inouïe! Du sang vola par terre, en faible quantité. L'unité d'élite avait stoppé la lame à l'aide de sa main. Il l'avait durcit au maximum en y concentrant le plus de chakra possible. Une entaille s'était quand même formé au creux de sa main. Après tout, il avait tentait ce qu'il pouvait, et de s'en sortir avec une simple égratinure était plutôt bien.

"Je vois que tu m'avais repéré, dit-il alors. Ton attaque était bien orchestrée, au millimètre près. Maintenant laisses moi te montrer ce dont je suis capable!"

Aussitôt qu'il eut finit, il serra la katana, la douleur le faisant grimacer. Il tira sa prise vers lui et la lâcha. Cela eut l'effet escompté. Tokiya fut attirer avec, et Soeya put lui placer un coup de poing dans l'estomac. Sa victime décolla. Son attaque pouvait commencer. Il asséna un premier coup de pied afin de faire envoler le corps adverse un peu plus haut. A une altitude suffisante, il mis en pratique son enchaînement de Taï. Les coups fusaient, Soeya apparaissant et disparaissant aussi vite. Il se retrouva alors pile en face du ninja de Kiri. Il le saisit au niveau du col avec sa main gauche, celle qui était blessée. Il lui mit une tatane en plein visage. Ceci fait, il tourna sur lui-même, tenant toujours le col. Il ramena alors brusquement son bras gauche, et jetta son adversaire au sol. La faible hauteur, environ une dizaine de mètre, probablement moins, arriverait quand même à blesser son adversaire, mais le sol ne lui servait pas à ça. Lorsque le corps s'écrasa au sol, le bruit fut le signal pour le fils de fermier. Il mit ses pieds au niveau du bas du dos, saisit ses chevilles, et genoux en avant, il tomba sur sa victime. Le contact provoqua un énorme fracas. Soeya ne resta pas sur place, et d'un salto arrière il se mit à distance convenable. Il ne savait pas si ses attaques avaient toutes porté leur fruit, mais il ne pouvait pas volontairement à portée de son ennemi.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 30
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
155/155  (155/155)
Chakra:
95/95  (95/95)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Sam 15 Nov 2008 - 3:51

L'enchaînement était venu au moment propice, si l'on pouvait le dire. Les blessures que le ninja rencontra étaient minimes, c'était plutôt sa colère qui elle était énorme mais, tout aussitôt, il la calma et quand il revient au sol brutalement, il analysa la position adverse et se sortit de son angle d'attaque au dernier moment. D'ailleurs, c'était l'occasion rêvée pour lui-même se lancer dans une attaque, au moment où il retombait ainsi au sol, il devait avoir prit un certain ressort et ses jambes avaient sûrement pliées à l'impact.

Après avoir évité d'une roulade, Tokiya se trouvait en position horizontale mais, ce fut de bien courte duré. D'une main, il se donna un élan avant et de l'autre un effet de rotation il désirait ainsi envoyer en plein visage du kumonien son pied et il avait préparé autre chose, sortant comme la dernière fois une poignée de senbons de son habit, de la même main qui l'avait envoyé tournoyer. La vitesse de rotation alliée à la force brute du kirien aurait au moins l'effet de projeter l'adversaire, les senbons, eux, serviraient à l'éloigner.

Par la suite, il comptait bien se précipiter, sabre au poing, vers son adversaire pour le contraindre uniquement à la défense ce qui serait une bonne chose. Le Mizuken ferait alors le reste, sinistre danse de la mort qu'était ce style, il emporterait Soeya vers le chemin de la défaite. Tout en s'exécutant le ninja parla cette fois :

-Prfff, tu enchaînes des techniques sans même réfléchir à leur utilisation, pour toi un combat n'est donc rien? Sais-tu que même dans un combat aussi stérile que ce dernier tu pourrais mourir, si l'un de nous usait maladroitement de sa technique, visant un point précis et en frappant un autre par accident?

Évidemment, il ne pourrait pas comprendre, comment l'aurait-il put il devait être un de ses ninja qui avait apprit à se battre sur le tas et qui n'avait jamais cherché à optimiser l'art qu'il connaissait. C'était dommage, le Hakkyou c'était donc lancé dans un combat où, il ne pouvait que détester l'adversaire « Qu'importe qu'il soit fort physiquement, il est faible mentalement! » se disait-il intérieurement. Pour le reste il estimait même ce ninja comme ayant un niveau moindre, de par son mental affligeant, qu'un genin de Kiri. Oui, en effet, il devait le provoquer pour l'inciter à la négligence. Oh, comme il était cruel.

-Vois-tu gamin, j'estime qu'un adversaire digne de moi se doit d'être capable de me tuer et, je ne crois pas que tu en sois capable, qu'importe ta force physique tu n'es absolument pas quelqu'un fait pour être ninja au premier plan. Au second degré, j'estime même que tu as moins de valeur au combat qu'un simple genin de Mizu.

L'idée n'était pas mauvaise, il révélait ses pensées tout en gardant une certaine distance. Restait à savoir si le jeune homme mordrait l'attaque, elle, suivait son court. Tout n'était pas encore perdu, même la douleur qu'il ressentait était diminuée par sa détermination à l'emporter. Bientôt les coups d'épée pleuvraient en toute direction, plus que cela, c'était une certitude le Mizuken le sortirait de cette petite impasse, du moins quand il se lancerait à l'assaut, il comptait bien à ne laisser aucune ouverture de son côté.

Spoiler:
 


Édite le 16/11/08 Hrp: Comme je pars lundi, pour cinq jour, sauf si tu post dans la journée ce dimanche, je répondrais sûrement pas vu que j'aurais pas internet à disposition avant vendredi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Kaori Soeya
Raïgeki
Raïgeki
avatar

Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 27
Nindô : Servir mon village du mieux possible
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
130/130  (130/130)
Chakra:
120/120  (120/120)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Jeu 20 Nov 2008 - 23:00

Apparemment, les coups de Soeya avaient porté leur fruit. Seul bémol, le kirien avait esquivé le dernier coup, et évidemment c'est celui qui faisait le plus mal. Le Kaori avait l'impression de dominer son adversaire concernant la vitesse, seulement cela ne restait qu'une impression. Il ne pouvait pas en être sur. Peut-être s'était-il fait manipuler et que son adversaire en avait profité pour l'analyser. A quoi bon tergiverser, il ne pourrait pas avoir sa réponse maintenant. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était d'analyser lui même son ennemi. Même si cela restait des suppositions, le Hakkyou possédait une grande résistance physique car il n'avait pas réellement bronché lorsqu'il recevait les coups. De même, sa vitesse de réaction était assez impressionnante, vu le peu de temps qu'il mit pour sortir du combat et se repositionner. Immédiatement, il avait lancé sa contre-attaque. Le voilà maintenant en train de tourbillonner, si l'on peut dire, dans les airs. Une nouvelle attaque au corps à corps, mais elle serait surement suivi par autre chose.

-Prfff, tu enchaînes des techniques sans même réfléchir à leur utilisation, pour toi un combat n'est donc rien? Sais-tu que même dans un combat aussi stérile que ce dernier tu pourrais mourir, si l'un de nous usait
maladroitement de sa technique, visant un point précis et en frappant un autre par accident
?

Ces paroles le trahissait quelque peu. A ce qu'il en jugeait, le Raïgeki se doutait par avance que le combat serait plus violent que ce qu'il avait été prédéterminé. Il ne fallait pas qu'il baisse sa garde, et ce à aucun moment. Enfin rien ne sortant de l'ordinaire quoi. De même, cela ne l'avantagerait pas de retenir ses coups, un peu comme il venait de le faire. Qu'à cela ne tienne, il allait augmenter son engagement dans le combat, afin de ne pas décevoir son adversaire, s'il n'était pas trop tard.


-Vois-tu gamin, j'estime qu'un adversaire digne de moi se doit d'être capable de me tuer et, je ne crois pas que tu en sois capable, qu'importe ta force physique tu n'es absolument pas quelqu'un fait pour être ninja au premier plan. Au second degré, j'estime même que tu as moins de valeur au combat qu'un simple genin de Mizu.

Et bien si, il était trop tard. Sa faible dévotion dans ses coups lui valait de passer pour moins qu'un simple genin de son village. Et cela venait de confirmer ce qu'il pensait. Tokiya prenait le combat plus à cœur qu'il ne le faudrait. Ou bien était-ce sa manière même de combattre. Soeya allait lui montrer sa valeur, la véritable. Il encaissa le coup sans réagir. Le pied du shinobi de Kiri fracassa sa paumette droite, et l'envoya quelques mètres plus loin. Le ninja de Kumo se rétablit en vol. Il posa une main au sol, alors qu'il avait encore la tête en l'air et s'en servit comme appuie pour se remettre sur ses deux pieds.

-Si tu veux que je me livre entièrement, cela ne me dérange pas. Tu me juges trop faible pour toi? Alors prépares toi à gouter à mes coups, les vrais. Si la mort t'intéresse, souris car elle ne tardera pas à venir te rencontrer.

Un jeu de provocation. Quoi de mieux pour pimenter le combat. Ce qu'avait dit le Kirien toucha un peu Soeya. Non pas qu'il en éprouva de la tristesse, mais plutôt un genre de dégoût, lui même plus ou moins indescriptible. Enfin, c'était maintenant à lui d'attaquer. Il commença à effectuer ses gestes. Il allait utiliser sa technique favorite, car assez, comment dire, stylée. Lorsqu'il eut fini, il descendit ses bras le long de son corps. De petites particules de terre commencèrent alors à s'élever. Du chakra s'accumulait dans les mains du Raïgeki. Il allait pousser sa technique à pleine puissance, comme il ne l'avait jamais encore fait. Du chakra prit forme hors de ses mains, et se transforma aussitôt en éclair. De petits mais nombreux élairs sortaient de ses deux mains. Les cheveux gris du fils de fermier se dressaient sur sa tête. Un rictus se dessina sur son visage. Son regard se durcissait. Un sentiment de puissance l'envahissait.

-Admire la puissance de ma technique!

Aussitôt eut-il fini de prononcer ses mots qu'il partit à une vitesse très élevée en direction de son adversaire. Il n'avait qu'à le toucher, avec une seule main, et cela ferait mal. Très mal. Mais peut-être pas autant que sa prochaine technique...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 30
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
155/155  (155/155)
Chakra:
95/95  (95/95)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Sam 22 Nov 2008 - 6:14

Il était encore trop tôt pour dire qui l'emporterait, Tokiya se rétablit au sol après le coup qu'il avait infligé au kumonien. Pourtant, l'un tomberait d'épuisement à un moment ou un autre et ce serait l'instant propice pour attaquer et en finir. Seulement dans le cadre actuel le sabreur comprit une chose et un sourire parcouru ses lèvres, alors que son adversaire se lançait à l'attaque. Pourquoi une telle banalité à un moment aussi peu propice? Un seul être en ce monde le savait, Hakkyou Tokiya lui-même. Son analyse de la situation le plaçait dans une position où, il ne pourrait l'emporter, dû moins pas sans avoir recours à certains petits trucs.

Ce court laps de temps avait permis à l'adversaire de se réceptionner sans que l'épéiste ne lance d'attaque supplémentaire, même le mizuken, sa technique de sabre meurtrière, n'était pas entrée en action. Preuve de plus de la justesse de l'analyse faite en vérité il avait beau avoir dit un peu plus tôt que son adversaire n'avait aucune valeur comme combattant, l'histoire était que gagner sans force n'est pas chose aisée, il faut du doigté et de la réflexion et en fait c'était cela qui changeait tout. Contre un adversaire avec une stratégie, utilisée une technique qui détruit sa force et la lui renvois c'est une chose et d'ailleurs c'était même plus facile contre un individu qui n'en usait pas.

En temps normal c'était ce qui avait cours, pourtant dans cet échange où la mort n'était pas l'enjeu, le kirien comprit qu'il ne gagnerait pas. Sa véritable motivation, au fond, était de détruire les faibles, donc affronter quelqu'un de physiquement fort et qui ne semble pas flancher au niveau mental était une expérience, pour le moins, déplaisante et surtout son art en était perturbé. La pointe de sa lame qui se repaissait du sang d'autrui ne valait ici guère mieux qu'un simple kunai. Au fond la défaite n'était pas quelque chose d'insurmontable chaque chose venait en son temps et il aurait au moins pu avoir un moment de plaisir même s'il n'était pas aussi intense qu'au moment où, dans la nuit la plus obscure, il transperçait le cœur d'un homme qui ne lui avait jamais rien fait.

** En vérité, c'est bien malgré moi que je me retrouve à me penser tout aussi naïf que lui. Serait-ce qu'au fond de moi, je suis resté trop facile de caractère? Trois ans n'auraient pas suffis à me faire changer? ** (pensées)

Alors que la tête de l'un bouillait de questionnements qui au final, lui étaient bien inutiles, l'autre était passé à l'attaque. Une offensive qui avait somme toute portée, vu le vole plané qu'avait fait le shinobi de la brume. Au final le sommeille prenait le dessus sur la raison, la pensée elle n'était plus que petit point perdu au loin. Les yeux du jeune homme étaient clos et dans cet état de semi-conscience il prit instinctivement une position de côté ne laissant à découvert que le côté droit de son corps. Le katana venait s'ajouter sur cette garde qui au premier plan était difficilement pénétrable et qui devenait un dangereux piège. Premièrement comment avait-il pu n'être que si peu projeté par l'attaque du kumonien? Il fallait voir plus loin que l'impression première, la suite de mouvements exécutés à grande vitesse avec une précision incroyable y était pour beaucoup.

La main droite était venu à la rencontre de celle qui entourée d'éclaires avait carbonisé la paume du jeune shinobi, le second mouvement avait été un déplacement vertical du centre de gravité du Hakkyou qui se laissant aller à la force de son adversaire avait basculé vers l'avant et finalement l'usage du bras gauche, qui était venu déplier le bras droit en frappant le coude. L'effet était frappant, l'usage de ces deux forces combinées l'avaient envoyé valser dans en une quasi apesanteur pendants quelques secondes, la retombé c'était faite inconsciemment, mais l'électricité avait eu raison de sa défense et l'avait envoyé dans le coma très rare était les personnes qui alors pouvaient tenir debout, des experts en arts martiaux ou des combattant de longue date.

Enfin dans cet état son corps se mouvant seul prit le partie d'attaquer sans retenue l'effet serait fatalement un épuisement total des réserves du ninja qui y perdrait ainsi le combat, mais pas la guerre. Le style étant lui aussi très important. Le mouvement pur de toute pensé était celui d'un animal qui se lançait à l'assaut de sa proie crocs devant toute défense oubliée. Le katana faisant office de griffes qui iraient s'agripper et la main gauche s'ouvrait pour visant le cou à une tel vitesse l'enchaînement pouvait tout aussi bien rendre l'attaque fatal.

Avec ce coup se conclurait le reste du combat, qu'importe la finalité, c'était sur cette seul tentative que tout se jouerait. Une technique rarement employé au combat qui présentait de nombreuses failles et c'est pour cette raison qu'elle n'était pas unique. Le ninja plutôt que de se lancer sur l'adversaire recula, ses yeux avaient retrouvé leur lucidité, une feinte digne des plus grands, somme toute, mais qui ne leurrerait pas l'opposant bien longuement, les signes incantatoires utiliser dans le cadre de l'utilisation d'une technique d'un type aqueux apparaissaient et disparaissaient, les doigts agiles du shinobi de la brume les créant à une vitesse inouï pour partir sur d'autres encore plus complexes.

Le mizuken entrait en action le katana du shinobi s'entourait d'eau et c'est en envoyant plusieurs dizaines de lames durcies grâce au chakra que la technique suiton se lançait à l'assaut du jeune Soeya. Une technique pensée de manière bien complexe, pour donner une forme si simple en définitif. Voilà la différence entre l'un et l'autre alors que Tokiya cherchait à créer une chose son adversaire ne visait qu'à détruire sans vraiment chercher à comprendre ce qui pousse un ninja à combattre ou même sa propre excitation. Malgré une défaite évidente il avait tout donné et c'est ce qui comptait, point.

Spoiler:
 

+5exp premier entrainement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Kaori Soeya
Raïgeki
Raïgeki
avatar

Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 27
Nindô : Servir mon village du mieux possible
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
130/130  (130/130)
Chakra:
120/120  (120/120)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Dim 23 Nov 2008 - 13:48

*J'y suis! se dit alors Soeya.*

Sa première main avait été arrêtée sans trop de mal par le kirien, enfin le mal il le ressentirait plus tard vu la quantité d'électricité qu'il avait stoppé par sa seule paume. A une telle puissance, les brûlures ne peuvent pas inquiéter, seules les complications sont à craindre. Sa seconde main, par contre, ne fut pas contrée. Elle toucha violemment sa cible, qui fut projetée en l'air pendant quelques brefs instants. La retombée fit un bruit sourd, témoin du poids du corps s'effondrant sur le sol, telle une masse inerte. Malheureusement pour Soeya, malgré la totale réussite de sa technique, elle n'était pas sans effets secondaires pour lui. Accumuler trop d'électricité dans ses deux seules mains n'est pas forcément une bonne idée. En effet, les muscles peuvent bouger grâce à cette même énergie. Hors si on envoie beaucoup d'électricité au même muscle, il y a risque de spasmes, ou voire bien pire, telle une complète destruction de son système nerveux, bien sûr uniquement celui de ses mains. La seule bonne nouvelle était que cette annihilation ne s'était pas produite. Ses doigts étaient devenus noirs, et une douleur atroce l'obligeait à plier et à déplier constamment sa main gauche, celle qui avait porté l'attaque avec succès. Ses nerfs étaient devenus fous. Le combat ne devait plus durer, car pas seulement ses mains souffraient, mais son corps se vidait de son énergie au fur et à mesure des contres et des attaques. De plus, les coups qu'il encaissait entamaient profondément sa résistance physique. Il lui fallait donc conclure à la prochaine attaque.

A ce propos, son adversaire s'était relevé, et était parti à l'assaut. Soeya dégaina un kunaï et se prépara au choc. Le Kumonien fut alors complètement surpris par la tournure de l'attaque. Tokiya s'arrêta quelques mètres après s'être élancé, et commença à faire des signes. La vitesse d'exécution était affolante. Ses doigts, ses mains, et ses bras bougeaient à une telle vitesse qu'il était dur pour le Raïgeki de suivre tout les signes. Finalement, la technique fut fini avant que le Kaori ne comprenne quoique ce soit. Le katana de son adversaire s'entoura d'eau. A la suite de quoi, des dizaines de lames aqueuses se créèrent dans les airs. Un mauvais pressentiment parcourut le dos du ninja. Toutes les lames partirent à sa rencontre, les unes après les autres, de manière à minimiser les chances d'esquive.

Aucune chance de toutes les éviter, cependant Soeya se livra à un ballet aérien. Lorsque les premières arrivèrent à porté, il les attaqua à l'aide de sa lame de poignard. Rien à faire, et son arme vola en éclats. Les suivantes entaillèrent la chaire du shinobi sans qu'il ne puisse rien faire. Il sauta en l'air pour esquiver les suivantes, avec une agilité encore remarquable malgré son état de fatigue avancé. Il fit en sorte de prendre de plus en plus d'altitude, encaissant la plupart du temps les lames. L'attaque était finie et lui se trouvait maintenant à une dizaine de mètres de hauteur. Il faisait face au sabreur, et mit la deuxième partie de sa stratégie, la finale, en pratique. Son adversaire allait avoir l'honneur d'être le premier témoin de sa nouvelle attaque. Il enchaina quelques signes plutôt simples, et leva la main en l'air. Une seconde fois, de l'électricité s'accumula au dessus sa main, seulement cette fois elle prit une forme d'éclair. Un bel éclair blanc.


Tu as bien combattu, ninja de Kiri, mais il est temps de finir ce combat. Tu as beaucoup de valeur et de force, et j'espère ne jamais avoir à te croiser sur la route de mon destin. Dans le cas où cela arrive, je vais m'entrainer afin d'être encore plus fort.


A peine eut-il fini sa phrase qu'il s'empara de l'éclair. Il balança son épaule en arrière, suivie de son bras. Il envoya alors l'ensemble vers l'avant, et lâcha l'éclair. Ce dernier était chargé en puissance, et son contact, que ce soit avec le ninja ou le sol, provoquerait une onde de choc dévastatrice.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Soeya
Raïgeki
Raïgeki
avatar

Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 27
Nindô : Servir mon village du mieux possible
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
130/130  (130/130)
Chakra:
120/120  (120/120)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Ven 5 Déc 2008 - 23:10

Distribution de l'Xp: +50 chacun
Renommée pour moi et le village: 16/2= 8
Si un admin est en désaccord, le signaler à la suite, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 30
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
155/155  (155/155)
Chakra:
95/95  (95/95)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   Dim 7 Déc 2008 - 19:02

[hrp]T'aurait pu attendre ^^' j'ai été absent, car j'ai déménagé comme je l'ai dit mais bon ça aurait moin gaché le paysage si tu avais édité simplement ton poste.[/hrp]

En faire plus se serait surement le souhait du kirien, mais comment? Après son attaque il avait ressenti une sorte de courant électrique afflué dans son corps, ses nerfs paralysés l'empêchaient maintenant de bouger. Toute forme de mouvement lui était prohiber enfin ce ne fut qu'une brève seconde, le contre coup de l'attaque éclaire du kumonien, ce Soeya n'était pas un aussi petit joueur qu'il l'avait pensé par contre sa manière de se battre l'énervait mettre tout en jeu dès le début frapper l'adversaire sans rien savoir... ...mais au fait, qu'est-ce qui avait bien pu le pousser à vouloir continuer?

« J'ai encore la même volonté qui m'a poussé à le tuer pour les protéger, voilà une erreur de calcul que je n'avais pas prévue. »

À quoi pensait Tokiya au juste protéger quelqu'un, lui? Il doit y avoir une erreur, ou alors j'ai du mal comprendre à moins que ce ne soit la base de ce qu'il est désormais, oui. Pour tout dire il aurait fallu remonter un peu plus d'un an et demi en arrière pour comprendre le fondement de cette pensée. Devenu cruel par la force des choses son coeur c'était noirci et seul de l'ancien Tokiya restait un sentiment de contentement.

L'attaque du kumonien vient mettre un terme aux pensés outrageuses du ninja. Quelle idée de réfléchir. Pourtant, cette attaque n'eu pas autant d'effet qu'elle aurait dû en avoir, le ninja ayant reçu une décharge auparavant c'était partiellement adapté sur le coup à cette souffrance et c'est le dos et les jambes droits qu'il admit sa défaite tout en partant vers le port où l'attendais un navire. Bientôt, il rentrerait à Kiri l'endroit qu'il appréciait le plus au monde.

-Je ne pense pas que ma défaite ici était inéluctable cependant, il est sûr que j'ai eu tord d'agir comme je l'ai fais. Gamin, je vais par contre me répéter si tu ne veux pas tuer ne sois pas ninja, tu ne m'écouteras pas, je le sais, mais c'est le seul conseil que je puis te donner.

Finalement cela avait été un voyage moins ennuyant qu'à l'habitude et au moins il avait pu jauger les ninjas du village de la des nuages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pv entre Soeya et Tokiya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pv entre Soeya et Tokiya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate - RPG :: Kumo Gakure No Sato :: Montagnes de Kaminari no Kuni-
Sauter vers: