Naruto Ultimate - RPG

Le N°1 des forums Rôle Play Naruto francophones ! Version 9.0
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi.

Aller en bas 
AuteurMessage
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
Hakkyou Tokiya

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 31
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Left_bar_bleue155/155Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty_bar_bleue  (155/155)
Chakra:
Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Left_bar_bleue95/95Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty_bar_bleue  (95/95)
Niveau: 4

Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty
MessageSujet: Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi.   Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Icon_minitimeVen 7 Nov 2008 - 4:44

Hakkyou Tokiya => Nous avons perdu contact avec un groupe d'espions postés aux alentours de la forêt de Konoha. Va essayer de voir ce qu'il s'est passé, et, si possible, faire un rapide rapport. Je ne te cache pas que le danger va certainement être présent.(un copié/collé de l'ordre de mission)

Légende:
Blanc italique: naration
Bleu cyan:Hakkyou Tokiya
Autre: ninjas ennemis et équipe d'espionnage venue de Kiri.


  • Voyage vers Konoha, et découverte intéressante.

L'importance de la mission n'était pas des moindres, ce qui prouvait, hors de tout doute, que les qualités de ninja de Tokiya était, au moins, reconnu, ne serait-ce qu'un peu. Le ciel semblait pleurer pour les éventuels ennemis du sabreur. Encore une chose qui semblait être détraquée en ce bas monde. Bien que l'humidité ne le dérangea pas le moins du monde, il était vrai que par temps, un ciel sans nuages étaient agréables et surtout cela permettait d'économiser sur les remèdes contre le rhume. Devant prendre un bateau pour arriver rapidement à l'endroit ou sa mission devrait se dérouler, c'est-à-dire, les forêts de Konoha et leurs alentours. Pourquoi l'intérieur du lieu alors que les espions étaient poster tout autour ? Évidemment, car, c'était un moyen simple de constater si les espions étaient eux mêmes espionné. [/i]

Les berges qui devaient être celles des terres du feu se profilaient au loin. Ce n'est que demi-douzaines d'heures après avoir quitté Kiri que le ninja de l'eau arrivait enfin à la frontière entre le pays de Mizu et celui de Ho, enfin si l'on pouvait parler de frontières. A la rigueur, de limites territoriales que les différentes nations respectaient aux grès de leurs humeurs en quelques sortes. La géographie avait toujours été un truc que le ninja trouvait grotesque, simplement, car, un homme un jour avait prétendu qu'il y avait là des limites, on traçait sur une carte des lignes qui servaient de repaire mais, la terre elle-même n'avait aucune frontière. L'esprit rigide de dirigeants qui s'arrogeaient tous les droits, voilà une chose qui dépassait la compréhension du Hakkyou, comment pouvait-on simplement se croire supérieur à ce qui n'est que nature ? Ce n'était pas paradoxal comme on pourrait le croire au premier regard, car, même si la vie des autres ne représentait rien pour celui qui travaillait autrefois de la terre, il n'était pas pour autant idiot au point de croire qu'une chose pouvait appartenir vraiment à un être. La lame de son sabre aurait très bien pu aboutir dans les mains d'un genin sans expérience.

Bon, comme nous ne sommes pas vraiment là pour philosopher, je vais continuer l'histoire où nous en étions. Tokiya posait donc pour le pied pour la première fois, en ce jour, sur un sol ennemi. À en croire les rapports, l'équipe dépêchée devait être composée de professionnels, alors il ne serait pas non plus facile de les trouver s'il avait été contraint à se cacher. Le plus important pour cette journée serait assurément de se trouver un coin tranquille d'où il pourrait commencer ses recherche en y laissant derrière lui ses vivres qui étaient des plus encombrante. Mémorisant l'emplacement, il utilisa rapidement des techniques de camouflage pour ne pas laisser à cet endroit précis un quelconque indice de son passage enterrant ses vivres pour qu'elle ne soit pas découverte. Il plaça quand même, un dispositif explosif, au cas où une personne mal intentionnée ait l'idée d'empoisonner les aliments qu'il avait dans son sac.

-Bien, passons à la phase un, allons voir ce qu'il en est sur le terrain.

Une carte de la région de Konoha, envoyé dans le dernier rapport de ceux qu'il devait retrouver pour confirmer leur situation et, peut-être s'il se sentait généreux les aider un peu, lui permettrait de connaître l'endroit où ils avaient fait campement aux dernières nouvelles tout du moins. On ne pouvait pas faire mieux n'ayant pas obtenu plus d'information depuis. Son premier reflex, quand il se sentît enfin près du dit lieu de campement, fut de cacher sa présence, en retenant au maximum les émanations de chakra que tout individu, normal, aurait laissé paraître.

Le jeune homme apercevait bien là un ancien campement kirien mais, quelque chose semblait louche, comme si on avait voulu cacher, trop bien, une vérité, tout était trop beau. L'esprit du ninja comprit alors ce qui le rendait si méfiant. Il n'y avait pas de restant d'ordures. Les espions avaient beau être des shinobis efficacement, jamais ils ne se seraient empêchés de manger uniquement pour ne pas être découvert en laissant un campement derrière eux dans un tel état d'évidence. C'était donc un traquenard, plus précisément le piège devait avoir été pensé par un shinobi de haut rang, qui avait malheureusement dû croire n'avoir affaire qu'à un ou deux jônins accompagnés de chunins. Relativement bien pensé, le dernier rapport devait même être un faux.

Le seul bémol était de savoir ce qui était arrivé à l'équipe d'espionnage. Ils pouvaient avoir été capturé et interrogé, tuer ou même ils pouvaient simplement avoir continué leur travail sans avoir conscience du piège qui avait été tendu dans leur dos. De toutes les options, la première et la seconde semblaient les plus plausibles pour l'instant mais, il écarta ces hypothèses de sa pensée n'en étant pas encore là. Réflexion fait, il prendrait sûrement plus de temps qu'il n'en avait prévu à son départ. L'amusement le gagnait de minute en minute son adversaire était doué mais, pour l'instant, il avait la main et pourtant il ne pouvait pas gagner qu'en ayant quelques cartes en main.


Dernière édition par Hakkyou Tokiya le Ven 7 Nov 2008 - 5:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
Hakkyou Tokiya

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 31
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Left_bar_bleue155/155Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty_bar_bleue  (155/155)
Chakra:
Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Left_bar_bleue95/95Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty_bar_bleue  (95/95)
Niveau: 4

Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi.   Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Icon_minitimeVen 7 Nov 2008 - 4:50


  • La journée s'annonce longue.


L'astre du jour laissait place à sa fiancée de la nuit, lui souhaitant par là même la bonne soirée. Les habitudes du haut gradé de Kiri n'étant pas nocturne n'y diurne, il n'avait pas de mal à continuer sa mission, pour le moment. Les heures passaient à une vitesse folle et ce n'est qu'après avoir approfondit ses recherches, pratiquement jusqu'à la limite d'où il pouvait aller avant de se savoir véritablement en territoire ennemi, que Tokiya retourna à son campement. Le piège n'avait pas été enclenché, ce qui était plutôt bon signe par contre, quelqu'un avait fouillé son sac et c'est à regret qu'il jeta la nourriture.

Comme on avait découvert l'emplacement ou il avait souhaité se poser pour la nuit, le shinobi de la brume parti rapidement laissant une surprise de taille dans son dos en la personne d'un clone aqueux bourré d'explosifs. La nuit serait emplie d'action, pour le moins que l'on puisse le dire ainsi. Depuis l'incident, près de trois quarts d'heures avaient permis au ninja de se sortir de cette impasse malencontreuse. Pour lui, le jeu en valait largement la chandelle. Ayant prit les dispositions appropriées pour ne pas être suivi, l'adulte en lui ne se fit pas d'illusion quand même, une personne était à ses trousses. Le chat et la souris, mais, Hakkyou Tokiya n'étant pas le genre à jouer les souris imprudentes, restait à savoir qui était chat dans l'histoire. En tout cas, il reconnaissait au moins volontiers une chose à Konoha ses troupes étaient persévérantes mais, la défaite n'en serait que plus acerbe pour eux.

-Quand même, je dois t'avouer un truc, petit shinobi, je déteste être suivi et c'est pire si ce quelqu'un pense pouvoir profiter d'un instant de relâchement de ma part, alors, si tu sortais qu'on en finisse !!!

L'invitation avait fait fuir quelques oiseaux mais, le Hakkyou en était sûr, le shinobi calculait ses chances de victoire. C'était la pire chose à faire dans ce cas présent, car, il venait de faire preuve de relâchement le prenant à la légère bien plus que par le passé et la cause en était, cette simple proposition.

Dégainant silencieusement, le sabreur s'élança exactement à l'endroit contraire ou devait se tenir le haut gradé de la feuille. Erreur de jugement de sa part ? Non pas, il offrait l'ouverture que chercherait son adversaire dans sa garde à ce moment précis, se laissant quand même une bonne marge de manœuvre. L'arbre devant lui prit tous les projectiles lancés à son encontre dans son bois bien portant. Qu'était-il arrivé ? Rien de plus facile, une substitution éclaire et le Kirien se trouvait pratiquement déjà à porté de sabre pour lancer sa mortelle attaque. Ce n'était pas un combat que le premier venu pouvait comprendre un genin n'aurait même pas anticipé la feinte double.

-Tuer son adversaire après lui avoir laissé croire qu'il avait le dessus, que de cruauté de ta par Mr. Sabreur.

-Arf, un clone.

C'était le comble, au final il s'était bien fait avoir et avait même révélé une par de sa force réel. Derrière les yeux aussi sombre que la nuit du jeunot un intense sentiment de frustration se fit jour.

Quelques minutes plus tard Tokiya était enfin engagé dans un combat mais, l'issu n'était pas évidente et les blessures qu'il avait reçues étaient bien plus importantes que ce qu'il aurait pu devoir se soigner pour ce genre de mission. Un coup de sabre au visage fit reculer son opposant, désormais marqué à la joue d'une cicatrice sanglante. Pendant une fraction de seconde Tokiya cru apercevoir une once de colère à l'avènement de cette simple blessure mais, pourquoi donc ? Enfin, désormais il profiterait de toute occasion pour teste sa découverte et si cela s'avérait fondée... ... alors il pourrait compter une œuvre macabre en plus à son compteur.

-Hé microbe dis moi ? T'es né comme ça, ou c'est parce que tes parents t'ont battus ton enfance entière que ta tête est aussi difforme ? À ta place j'irais me cacher dans un sac poubelle.

La ruse marcha exactement comme l'avait prévu le shinobi de l'eau, plutôt que de mordre au premier hameçon. Il avait renforcé l'ampleur de ses attaques ce qui, pour Tokiya était suffisant pour se permettre un timing plus large d'attaque. La vitesse serait son ultime atout la première feinte se fit quand notre homme repoussa l'attaque du sabreur d'un geste trop puissant, l'équilibre fut rompu, car Tokiya avait volontairement échappé sa lame la reprenant en quelques secondes de l'autre main. La suite était bien plus subtile, le poing partant directement vers le visage à découvert de celui qui venait des terres où ils se battaient au moment même, relevant le menton pour esquiver, le Konohatien ne vit rien quand la lame pénétra sa gorge.

La mort avait encore une fois eu raison de l'adversité. Et heureusement, il restait du temps pour aller prendre un peu de repos, sans pour autant relâcher sa vigilance le ninja se nicha dans un arbre où il serait quasiment invisible sauf si l'on regardait attentivement. Les pièges à clochettes et les quelques explosifs disséminés à distance raisonnable auraient, dans tous les cas, raison des moins malins qui viendraient pour lui faire la peau après la découverte de ce qu'il restait de leur camarade, même s'il avait prit soin de le cacher au fond d'une rivière pour brouiller les pistes. La nuit avait été longue et la journée s'annonçait identique.
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Hakkyou Tokiya
Sabreur de Kiri
Sabreur de Kiri
Hakkyou Tokiya

Masculin
Nombre de messages : 1097
Age : 31
Localisation : Là ou frappe la mort le plus souvent.
Nindô : Réaliser ma passion est mon ultime but, quoi qu'il en coûte à mes semblables.
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Left_bar_bleue155/155Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty_bar_bleue  (155/155)
Chakra:
Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Left_bar_bleue95/95Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty_bar_bleue  (95/95)
Niveau: 4

Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi.   Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Icon_minitimeVen 7 Nov 2008 - 5:00


  • La chute des trois shinobis Moribons.



Toutes les initiatives du jeune homme avaient dû payer, car il ne fût pas troublé pendant son sommeil. Les recherches recommençaient, prenant cette fois une direction différente à celle d'hier le shinobi sembla avoir de la chance et aussi le la malchance quoi que cette dernière était discutable. Un Orage d'une incroyable puissance venait de s'abattre sur la forêt du pays de Ho et, au même moment la découverte du campement des shinobis venant de Konoha ouvrait un large éventail de possibilités. Se souvenant de l'apparence du ninja qu'il avait eu à combattre dans la nuit le ninja de Kiri prit une apparence de gamin après avoir créé un clone aqueux qui avait exactement les traits de celui qu'il avait en tête.

-Hé, dis donc tu nous as foutu une sacré trouille mec on croyait ne pas te revoir, alors, t'es venu à bout de ce ninja ? Et en plus tu nous rapportes le porteur de bagage, je suppose.

Le clone ne pouvant pas répondre continuait à avancer le gamin derrière lui était-ce, de l'épuisement qui rendait si peu loquace son ami ? Quand enfin le clone se trouva à distance d'attaque, le garde comprit mais, c'était trop peu trop tard. Le Kunai transperça le clone sans lui faire le moindre dommage et quand il le percuta ne se souciant plus du tout de l'enfant qui l'accompagnait, il était déjà mort un senbon planté dans le cervelet. Reprenant une forme normale, le sabreur fût dégoûté, un peu, de voir la différence de niveau entre les unités de gardes ici présente, et l'homme qui l'avait attaqué plus tôt.

-Ce n'est pas tout ça mais, j'ai quelques espions à retrouver moi.

Chassant son dégoût le ninja prit la peine de faire un nouveau clone qui prendrait la relève du garde désormais inapte à ce poste et, lui-même, prendrait l'apparence du haut gradé qu'il avait tué. Le plan n'avait que très peu de faille mais, elles étaient relativement grosses, car, en premier il ne connaissait rien du personnage qu'il devrait incarner et en second, il ne connaissait absolument pas l'étendu du reste des force en présence.

La balade fut de courte durée trouvant ce qu'il cherchait plus rapidement qu'il ne l'avait prévu. Se souvenant des fiches qu'on lui avait présentées de chacun des purs inconnus faisant partis de l'équipe envoyée sur les terres de Konoha en espionnage, il reconnut le cadavre à moitié calciné d'un compatriote kirien, un gâchis flagrant ceux qui s'occupaient des interrogatoire ici ne semblaient pas très brillants. Un shinobi mort répondait rarement quand on le lui demandait.

Trois membres étaient encore manquants, des interrogatoires aussi sanglants devaient avoir été prévu pour eux aussi, alors il ne restait plus d'autres solutions, il devait les retrouver avant que l'interrogatoire comment et qu'ils n'aient le temps de parler. La chute ne pourrait être que mortelle à tout coup. Pour le bon plaisir de ses supérieurs, il allait accomplir sa mission et donner son rapport, non sans y avoir ajouté sa touche personnelle.

Prenant une direction au hasard de sa fantaisie il fut interpellé par une kunoichi (manque de bol) plutôt de jolie apparence (veinard). Comme il ignorait l'identité de cette femme, le sabreur, sous son apparence trompeuse, la laissa venir à lui sans parler. Il semblait en fin de compte que cette charmante personne fut un médecin. Pour la peine le ninja de Mizu eu droit à un examen complet dans la tente de l'unité médicale, chose déplaisante, car, cela ralentissait la mission et, par la même occasion, il pouvait être découvert.

-On dirait que ton adversaire était plutôt fort. Réussir à t'amocher autant est un exploit qui mérite louanges. Je suppose que tu as bien fait attention à mettre le corps dans un endroit sûr recouvert d'une bâche médicale.

-En effet nos unités n'auront qu'à le ramener, je vais aller les prévenir sous peu. Avant ça dis-moi où nos prisonniers sont-ils ? J'aurais quelques questions sur mon récent adversaire à leur poser, ils pourraient sûrement m'éclairer.

-Et quoi encore, toi, interroger quelqu'un ? Tu as perdu la tête mon vieux ou, alors tu as faites des progrès fulgurant depuis la dernière fois.

Ceci éclaircissait déjà un point obscure de la personnalité du personnage qu'il se devait d'incarner, jusqu'ici il avait été ambigu de manière à ne point éveiller de soupçon. Puis se souvenant d'une chose il parla de nouveau.

-Il faudra renforcer la garde à l'entrée du camp, un garde n'est absolument pas suffisant.

-Ah, bien mais, il me semble que nous avions deux soldats poster en observation à ce poste non ? À moins, que l'un soit allé, à ce moment-là, chercher le repas.

Puis, au moment ou le shinobi prenait sur soi de se rhabiller, la kunoichi posa lourdement son menton contre son crane, sa poitrine se pressant de manière agréable dans le dos du sabreur, l'homme qui n'en menait pas large ayant pratiquement perdu le flux de chakra qu'il maintenait, uniquement, pour rester sous sa forme actuelle. Quelques secondes plus tard elle se tournait devant lui d'un air furieux.

-Dis donc, depuis quand as-tu fais soigner la cicatrice de notre première mission de rang A ? Je croyais que tu la gardais, en souvenir de ma belle négligence, pour te souvenir de toujours garder un œil sur moi. En plus, si je ne m’abuse, tu as désormais le reflex de bouger ta tête, en tous sens, dès le moment où une attaque vient vers elle.

Alors qu'elle prononçait ces mots, le ninja de Kiri comprit exactement ce qu'il devait faire présentant un visage piteux à celle qui devait jouer le rôle de sa comparse de toujours, voir sa petite amie.

-Bon, après tout ce n'est qu'une petite cicatrice, tu es toujours là toi, et je suis certaine que les blessures d'aujourd'hui ne seront pas les dernières que tu auras.

C'était une sacré chance qu'une femme ninja aussi bête soit celle qui aurait eu le plus de chance de le percer à jour non comme celui qu'elle prétendait son ami. Prenant enfin congé, le shinobi reprit la totalité de ses biens et repartit chercher ceux dont la situation était, pour le moment, critique. Les minutes s'engrenaient et finalement le haut gradé trouva ses nouvelles proies, se rapprochant il constat la présence de quelques garde qu'il congédia de quelques paroles bien pensées.

-Je prends la relève les amis, allez donc vous reposer un peu la journée de demain sera bien plus longue.

Après leur départ, il s'assit près du feu et sortit un morceau de parchemin dans son dos ses compatriotes Kiriens l'injuriaient. De vrais minables, sans aucune envergure. Après avoir rédigé la lettre, qui expliquerait aux hommes ce qui se passerait bientôt ici, il la prit en main et s'avança vers ceux qui ne s'attendraient sûrement pas à ce qui se produirait.

-Alors, vous êtes près à mourir pour votre village ? Et ce dans l'intention de garder secrète l'état actuel de Kiri.

-Évidemment grand con !

-Tu nous prends pour des lâches sans honneur ?!

-Pas le moins du monde, approchez-vous, plutôt, je suis Hakkyou Tokiya, sabreur de Kiri, venu ici pour vous sortir de votre misère.

Rien n'était véritablement faux, quoi qu'embellit certainement dans la tournure. Les trois membres du village de la brume étaient estomaqués, car, même un sabreur n'aurait pas dû pouvoir arriver jusqu'ici aussi facilement et arriver à leur parler. Pourtant, le nom exact du sabreur sonnait comme une douce musique et ils ne pouvaient que croire en ses paroles. C'était, un piège cruel dans lequel ils allaient bientôt tomber.

Avançant vers leur mort, un seul d'entre eux eu le temps de voir venir l'attaque. Le premier avait été attrapé par le cou, le second avait eu la malchance de prendre la lame, rendue pas son utilisateur maléfique, dans la gorge ne lui laissant aucune option pour seulement appeler à l'aide. Le troisième ne fut pas moins moribond, d'un geste circulaire, le Hakkyou lui envoya la pointe du katana dans la tête et revenant au premier l'élimina silencieusement également. Laissant sur son passage uniquement la lettre qu'il avait écrite, pour se moquer en grande partie des ninjas du feu. Arrivant plus tard à l'entrée, il constata, en effet, qu'un ninja supplémentaire avait été ajouté.

-Je retourne sur le lieu où se trouve ma dernière victime. Voilà les coordonnées de l'emplacement où il se trouve, tu la donneras à la première unité de recherche qui sera prête demain.

La note avait en vérité les coordonnées, d'où avait été caché le corps de sa dernière victime, comme il l'avait dit mais, pas celle qu'ils devaient s'attendre à voir. Cette kunoichi, qu'il avait trouvé plutôt intéressante, le haïrait assurément qu'en elle découvrirait le poteau rose et se détesterais encore davantage de ne pas l'avoir compris.

Bien plus tard, alors qu'il était passé minuit depuis un bon moment le ninja trouvait enfin un port pour repartir en direction de son village, où, il ferait son rapport fessant mention de la capture, par de ninjas du feu, de l'unité d'espionnage et du fait qu'elle avait été éliminée, sans pour autant préciser sous les coups de qui les espions avaient succombé.


[Deuxième entrainement de la semaine +5 exp]
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-kiri-f10/parchemin-de
Contenu sponsorisé




Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi.   Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle mission de rang A, en territoire ennemi.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» Hentaï RP
» [RS] Territoires [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ip Man [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate - RPG :: Konoha Gakure no Sato :: Forêt de Hi no Kuni-
Sauter vers: