Naruto Ultimate - RPG

Le N°1 des forums Rôle Play Naruto francophones ! Version 9.0
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une joie revenue de l'enfance

Aller en bas 
AuteurMessage
Arashi Natsuko
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4958
Age : 30
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
80/80  (80/80)
Chakra:
85/85  (85/85)
Niveau: 2

MessageSujet: Une joie revenue de l'enfance   Mar 28 Oct 2008 - 14:45

Natsuko avait replacé sa ''valise'' dans son dos après avoir remis sa cape, mais elle ne cachait plus son visage. Alors qu'elle était à peine au début du village, son regard se portait automatiquement au loin, en retrait de la communauté, là où était situer la maison Kiryû.
Un frisson très léger venait de la parcourir tandis que ce lieu qu'elle avait passé temps d'année, lui resserrait le coeur comme le ferai un étau.
Elle détournait les yeux du lieu de ses angoisses, et s'avançait dans se village qu'elle avait fuit pendant temps d'année mais malgré qu'elle soit né dans cet endroit, elle ne connaissait même pas une seule maison. Elle n'avait jamais eu l'autorisation d'aller plus loin que les jardins de la propriétés ainsi elle découvrait un nouveau univers. C'était un regard empli de curiosité qu'elle posait sur chaque bâtiment que ses yeux croisait.

Ses pas la conduisait à une grande place, elle n'avait jamais vu autant de monde rassembler au même endroit. Des rires, des cris ou même de simple mot lancer emplissait l'endroit...toutes ses voix joyeuse ou un peu moins était presque une douce musique à ses oreilles. Un sourire venait naturellement sur ses lèvres tandis qu'elle passait d'un stand à l'autre émerveiller par cet univers.
Un regard d'enfant avait prit possession des prunelles. Elle ne savait où regarder, ni même quoi voir en premier. Chaque objet attisait sa curiosité ainsi que les gens qui se trouvait devant elle. Elle courrait presque d'un endroit à l'autre pour être sûr de tout apercevoir mais un étalage en particulier attirait son attention, avec délicatesse, elle prenait le produit qu'on vendait. Une peluche...un objet empli de souvenir...l'ourson qu'elle tenait entre ses doigts était bien plus beau que celui-ci qu'elle avait fabriquer pour l'anniversaire de Seichiro. Le sien avait une tête ronde mais emplie de bosse, un oeil plus grand que l'autre...la teinte de brun n'était pareil en aucun endroit tandis qu'aucun des membres de l'ourson n'était à la même grandeur. Elle se rendait compte maintenant à quel point son présent était ridicule...surtout que ce n'était vraiment pas l'objet idéal pour un enfant de 12 ans.


- Vous l'achetez oui ou non ? demandait d'une façon agacée la vieille dame qui tenait le stand.

Délicatement la kunoichi reposait le jouet en tissu, une pointe de nostalgie et de crainte avait emplie son coeur. Elle s'éloignait au plus vite de l'étalage comme elle avait fuit la demeure Kiryû...sans un regard en arrière.


[+5 v ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Une joie revenue de l'enfance   Jeu 30 Oct 2008 - 13:16

La journée présageait d'être agréable, la chaleur du désert était certe etouffante mais ici, au coeur même de Suna, il faisait bon. Heureusement que le village était protégé naturellement par ce gouffre, ou plutôt Canyon, car il aurait été difficile de vivre en plein mileiu d'un lieu comme le Pays du Vent sans avoir la possibilité d'être tout de même parfois au frais. Seishirô, Kazekage du village du Sable, était sortit pour régler une affaire de moindre importance entre deux personne importantes de la ville et maintenant que ce détail était réglé il pouvait en profiter pour se délasser un peu. Alors qu'il farfouillait du regard bon nombre d'étals de la place de Suna, quelque chose ou plutôt quelqu'un attira son attention. Durant quelques secondes sont coeur s'emballa quelque peu : il avait eu l'impression de voir un fantôme de son passé.

Portant plus attentivement encore son attention il constata que la personne n'était plus là, il secoua la tête en fermant les yeux durant quelques secondes en se disant qu'il avait rêvé : il était proprement impossible que la jeune femme qu'il avait cru reconnaître revienne au village, oui impossible. Elle était partit il y avait tant d'années de cela sans un regard en arrière, préférant cette solution là à une autre. Avait-il réellement comprit la raison d'un tel départ ? Pas forcément, mais en se murant dans le silence et en lui tournant le dos comme il l'avait fait ce jour là il lui avait donné sa bénédiction. Il est vrai qu'il avait toujours été ainsi, un peu froid et distant même avec les gens de son entourage, mais mine de rien la jeune femme était resté une pièce de son passé, grandissant plus ou moins à son contact, ou plutôt l'inverse d'ailleurs. Poussant un petit soupir Seishirô reprit de la prestance et continua sa petite visite, saluant d'un hochement de tête les shinobis et villageois qui venaient à lui pour lui dire "bonjour".

Ainsi était Suna... Animé, peuplé de villageois prêt à tout pour leur village, de guerriers valeureux qui n'attendaient que les autres de leur chef : le village était agréable à vivre. Bien que le Kazekage gardait un visage impassible, il portait tout de même au fond de lui un amour puissant pour Suna et ses habitants... Il n'enviait en rien les forêts luxuruantes de Konoha, puisque lui avait le désert magnifique de Suna, il n'enviait en rien les lacs et rivières de Kiri puisque lui avait la chaleur et le soleil du désert, avec de nombreux Oasis tous aussi beau les uns que les autres, et il n'enviait rien aux majestueuses Montagnes de Kumo puisque lui possédait ce Canyon impressionnant. Oui... Il avait de la chance d'être responsable d'un tel lieu. Mais alors que Seishirô pensait à tout cela une silhouette qui ne faisait pas attention à l'endroit où elle avancait le percuta, le faisant aisni reculer de plusieurs pas tandis que la personne se rattrapait de justesse pour ne pas tomber.


- Ca ira ? Vous allez bien ?

Mais là le visage qui se tourna sur lui lui coupa la parole... Le visage toujours vide de toutes expressions se ferma encore plus ! Il n'avait donc pas rêvé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Arashi Natsuko
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4958
Age : 30
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
80/80  (80/80)
Chakra:
85/85  (85/85)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Une joie revenue de l'enfance   Jeu 30 Oct 2008 - 13:52

Natsuko avançait avec difficulté dans la foule. Elle s'était éloigné précipitamment du stade mais ensuite elle s'était rendu compte, qu'elle ne savait même plus où elle était. Elle avait réussi à esquiver grand nombre de villageois, pour arriver d'un endroit à un autre mais à présent elle était comme submergée. Il lui était de plus en plus difficile d'avoir un peu d'espace vitale et le faîte qu'elle ne se démarquait pas réellement des autres, rendait l'épreuve encore plus pénible.
Elle ne savait se qui avait causé une telle agitation mais les gens semblait venir de plus en plus sur la petite place. Natsuko n'avait pas spécialement peur de la foule mais vivre une partie de son adolescence dans un lieu aussi faste que le désert, rendait son espace vitale plus grand.
Essayant de fuir se lieu qui lui venait de plus en plus oppressant, elle courrait et se frayait un chemin comme elle le pouvait, elle était d'ailleurs presque sortie de cette mer de foule.
La brune ne regardait réellement où elle allait, elle voulait juste sortir au plus vite donc elle se contentait d'avancer ainsi comme par hasard au moment où elle entrevoyait la ''liberté".
Quelque chose la percutait ou plutôt elle percutait quelque chose, elle manquait de tomber mais arrivait à reprendre son équilibre tant bien que mal. Cette petite acrobatie avait fait tombé de sa tête sa capuche dévoilant ainsi parfaitement son visage mais également ses long cheveux bruns.


- Ca ira ? Vous allez bien ?

La jeune femme relevait la tête, pour rassurer la personne qu'elle avait failli faire tombé mais ses mots mourrait dans sa bouche. L'étonnement ne prenait même pas les traits de la Kunoichi, elle était comme paralysée et quand l'information venait enfin à son cerveau, elle s'écartait rapidement du jeune homme. En le voyant face à elle, ses six années lui apparaissait comme une éternité pourtant il n'avait pas changer. Le vent se plaisait à jouer dans les cheveux ébènes qui encadrait un visage bien trop âgé, par rapport au reste de son corps. La nostalgie aurait pu reprendre son cœur si celui-ci n'était pas sur le point d'exploser.
Elle ne s'était pas du tout attendue à le voir...ici.


- Merci se contentait-elle enfin de dire pour briser le lourd silence qui s'était emparer d'elle mais également des lieux. Comme si le reste de l'univers attendait un simple geste de sa part, toute l'animation du village revenait et les bruits de fond et de voix reprenait leur place.

Natsuko avait fait un effort presque surhumain pour dire ce simple mot, le dernier qu'elle lui avait déclaré en silence...et il était le premier qu'elle lui adressait après cette longue séparation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Une joie revenue de l'enfance   Jeu 30 Oct 2008 - 19:31

Elle avait un peu changée... Seishirô remarqua qu'elle faisait plus "femme" qu'auparavant, normal puisqu'elle était partie lorsqu'elle avait 16 ans. Si on lui avait posé la question le Kazekage n'aurait jamais parié un sou qu'il reverrait la jeune femme, du moins pas au coeur même de Suna. Six longues années étaient passées, six années où elle était resté muette sur ses activités, sur ce qu'elle faisait et ainsi de suite. Autour d'eux les gens avaient reprit le cours de leurs activités et les villageois ne venaient plus gêner leur Kazekage, constatant qu'il était occupé avec cette femme inconnue.

Elle était surprise, presque autant que lui, et cela était étonnant puisque si elle revenait au village elle devait forcément se douter qu'elle tomberait sur Seishirô à un moment ou à un autre, car mine de rien malgré son absence de six ans elle avait forcément entendu dire que le jeune homme était devenu Kazekage. Avait-elle été surprise ? Peut-être... Peut-être pas. Le timide merci qu'elle venait de prononcer raviva des souvenirs chez le jeune homme, notamment ce fameux jour où elle était partit du village pour vivre sa propre existance. Même l'intonation de cette dernière avait changé, devenant plus féminine... Reprenant peu à peu ses esprits, Seishirô s'approcha d'elle et, à mi-voix, prononça quelques mots. Ce fut juste assez fort pour que seule elle puisse l'entendre.


- Natsu ! Que fais tu à Suna ?

Un ton assez dur, comme il en avait l'habitude, mais cette fois ci s'était tout de même justifié. Aucunes nouvelles durant six ans et elle refaisait surface comme cela, il avait toujours respecté son voeux et n'avait jamais cherché à la retenir ni à la retrouver, mais le pacte tacite voulait également que si elle revenait qu'elle le tienne au courant. Et là rien... Le pur hasard avait voulu cette rencontre. Il devait comprendre ses raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Arashi Natsuko
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4958
Age : 30
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
80/80  (80/80)
Chakra:
85/85  (85/85)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Une joie revenue de l'enfance   Jeu 30 Oct 2008 - 20:04

Natsuko jetait tout de même un léger regard à son ami d'enfance avant de détourner les yeux. Il avait tout de même changer malgré sa première impression. Un corps d'homme avait fait place à celui de l'adolescent qu'elle avait quitté. Elle n'avait jamais douté que le jeune homme deviendrai un jour Kazekage, après tout n'avait-il pas travailler pour cela au détriment de son enfance ? Ainsi elle avait voulu se rendre au palais de l'homme le plus important du village et lui faire une ''surprise'' mais plus que cela...elle avait voulu se présenter à lui comme une kunoichi.
Elle ne s'attendait donc pas avec toute ses responsabilités qu'il soit là et qu'elle manque de le renverser qui plus est.

La jeune femme revenait un peu dans le présent quand Seichiro abattait la distance qu'elle avait mis un peu plus tôt entre eux. Sa voix avait déjà muer au moment de sa fuite pourtant, elle lui paraissait plus grave, plus impressionnante. Le coeur de la brune était partagé entre deux sentiments après les uniques paroles du Kage du village. La joie et le déchirement.
Joie qu'il se souvienne d'elle malgré toute ses années, si elle ne pourrait jamais oublier l'homme devant elle, cela n'aurait pas forcement été réciproque. Déchirement car il semblait oublié la promesse qu'elle lui avait faîte en partant. Croyait-il vraiment qu'elle ne reviendrai pas ? Quel s'enfuyait de quêtée de cœur ce jour là ?


- Je suis venue honorer la promesse que je t'ai faites Sei-nii-chan.

Elle avait conscience que sa phrase était un peu bête mais que pouvait-elle vraiment dire d'autre ? Quelle était vraiment désolée de ne pas avoir donner signe de vie ? Alors qu'elle savait que pour son entraînement, c'était strictement impossible ?! Un seul mot de cet homme et elle aurait été capable de revenir et de tous laisser au plan...mais même si son geste se jour là était particulièrement égoïste...le brun pouvait-il seulement comprendre...qu'elle ne voulait pas le servir uniquement de breuvage ? Quel voulait vraiment lui être utile ? Que l'endroit où il allait dans peu de temps occuper et qu'il occupait même actuellement...elle ne pourrait pas le suivre en restant juste une servante au service de la famille Kiryû ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Une joie revenue de l'enfance   Lun 3 Nov 2008 - 21:21

La promesse qu'elle lui avait fait... Il ne l'avait pas oublié mais ne pensait pas qu'elle reviendrait après avoir vécu loin du village autant d'années. La jeune femme devait avoir 22 ans maintenant et elle avait grandit loin du village, loin des traditions de la famille Kiryû. Seishirô accepterait il de garder cette femme qui lui était maintenant inconnu dans le village ? La confiance qu'il lui portait n'avait pas changé mais elle, avait-elle évolué ? Car respecter sa promesse était bien beau mais que savait-elle de ce qui s'était passé ici-même durant tant d'années... Seishirô devait prendre la parole une nouvelle fois, il le savait, mais pour lui dire quoi. Certe il était content de la revoir mais en tant que Kazekage il devait aussi s'assurer de la raison réelle qui avait poussé Natsuko à revenir ici. Poussant un petit soupir, il secoua doucement la tête comme pour se dire que finalement il ne devait pas se faire de soucis.

- Ta promesse ? Celle que tu as faites en partant d'ici sans te retourner ou bien celle que tu dois à ce village ? Pas une seule fois tu n'as donné de tes nouvelles... Et tu reviens ici après autant de temps comme si de rien n'était. Comptes tu rester un peu parmi nous ou bien repartiras-tu pour six nouvelles années, Natsu.

Il était resté sec dans ses paroles mais la jeune femme le connaissait assez pour savoir que cet état passerait. La surprise était encore d'actualité et bien que heureux de revoir ce visage familier il ne pouvait oublié ces nombreuses années sans sa présence. Bien sur il avait toujours été un peu froid avec elle, après tout il avait été ainsi avec tout le monde, mais mine de rien cela n'excusait pas tout. Le Kazekage, sourcils froncés pour marqué son mécontentement, attendait une réponse de la jeune shinobi. Ce qu'il allait entendre ne lui plairait peut-être pas mais il s'en moquait, il avait maintenant besoin de réponses précises et devait donc attendre que Natsu reprenne ses esprits également.

Certains villageois avaient essayés de s'arrêter pour écouter ce qui se passait ici même mais sous le regard intransigeant du Maître Marionnettistes ils ne s'étaient pas attardés. La curiosité était un vilain défaut mais pouvait s'avérer mortel lorsque cela concernait le maître du village, les shinobis et civils savaient par conséquent qu'il serait mal venu de tenter d'écouter aux portes, sous peine de finir emprisonnés.


[+5XP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Arashi Natsuko
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4958
Age : 30
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
80/80  (80/80)
Chakra:
85/85  (85/85)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Une joie revenue de l'enfance   Lun 3 Nov 2008 - 22:51

Le coeur de Natsuko se serrait douloureusement face au propos du jeune homme. Le poids du remords commençait doucement à la mordre. Elle ne s'était pas imaginé faire autant souffrir, la seule personne qui comptait à ses yeux. Elle s'avouait être un peu perdue à présent. Qu'est-ce qui aurait été le mieux pour son unique ami ? Quel reste dans cette maison qui était une cage de plus en plus petite, mais à ses côtés, sous son regard quand il en aurait envie ou ressentirait le besoin de retourner a l'habitat familiale ? Ou alors faire ce qu'elle avait fait ?
Elle devait reconnaître aussi de ne pas faire réellement partie de se village, puisque c'était la première fois qu'elle y mettait les pieds. Ne pouvait-elle pas pour autant le servir si cela était bénéfique au kage actuelle ? Elle savait que le maître des lieux, n'attendrait pas indéfiniment sa réponse, ainsi elle ne pouvait rester muette mais elle ne savait pas réellement quoi lui dire.
Est-ce qu'un seul mot de travers, lui verrait refermer définitivement les portes de se village ? Tous ses sacrifices deviendrait alors inutile. Pourtant...elle ne souhaitait pas marcher sur des œufs pour autant.


- Je viens honorer la promesse que je t'ai faîte, en espérant que tu me permettra d'honorer celle que tu attends de moi. J'aurai voulu que mon absence soit d'une moins longue durée mais un imprévu ne m'a pas permise de revenir plus vite. J'aurai pu ou même du te donner de mes nouvelles mais...un seul mot de ta part m'aurait fait tous abandonner. Aurais-tu accepter à tes côtés une servante Sei-nii-chan ? Ne pouvais-je pas t'apporter un peu plus que cela ? Si c'est vraiment se dont tu as besoin, alors j'oublierai l'art ninja mais soit rassurer, je ne compte plus fuir ni même repartir...quelque soit ta décision à mon égard.


La jeune femme reprenait son souffle à la fin de sa tirade. Sa gorge se faisait serrée tandis que son ventre était si nouée, qu'elle s'étonnait d'avoir pu aligner autant de mot, sans avoir démontrer son anxiété. Sa voix était restée parfaitement normale mais intérieurement, elle n'avait plus été aussi chamboulée depuis longtemps. Elle s'était douté que leur rencontre ne serait pas chose aisé, six années était tous de même passées, il n'y avait que dans les comptes que l'autre pardonnait en un regard...une si longue absence. Elle mettrait certainement beaucoup de temps à regagner se qu'elle avait perdu, en sautant de cette fenêtre.

[+5Xp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Une joie revenue de l'enfance   Mar 4 Nov 2008 - 23:41

Non évidemment ce n'était absolument pas ce qu'il recherchait, une servante était inutile et il n'était pas homme à s'encombrer de pareilles futilités. Un shinobi ou une Kunoichi restait nettement plus utile à ses yeux. Maintenant qu'elle était de retour et apparemment pour de bon il aurait été bien idiot de la renvoyer au dehors, surtout que si elle s'était renforcé elle ne pourrait être qu'un plus pour le village. Suna se faisait de plus en plus connaître depuis que Seishirô avait reprit les rennes du village, et une kunoichi en plus ne pouvait qu'accroître sa renommée. Surtout si elle montrait les mêmes valeurs que le jeune homme lui prêtait il y avait des années de cela.

Mine de rien Natsu était bien la seule personne à l'appeler comme elle le faisait, personne n'osant être trop familier avec lui vu sa stature et son importance. Et même après autant d'années elle n'avait pas hésité à reprendre cette apellation qu'elle utilisait lorsqu'ils étaient bien plus jeunes. Il posa son regard sur elle, un regard indéchiffrable et dur, comme s'il souhaitait sonder la jeune femme pour voir ce qu'elle ressentait au tréfond de son âme. Bien des gens étaient mal à l'aise lorsque Seishirô faisait cela mais Natsu, elle, avait été habitué lors de leur enfance. Puis il reprit la parole...


- Non, il faudrait que je sois stupide pour te renvoyer d'où tu viens et me priver ainsi de ta présence. Puisque tu es de retour, je suppose que tu es arrivé à terme de ta formation, tu pourras donc m'être utile comme toutes les autres Kunoichi du village. Mais tu as raison, je n'aurai jamais eu besoin d'une simple servante, et cela n'a jamais été une chose que j'ai recherché chez toi Natsu ! Nous avons grandit ensemble mais nous sommes devenu adulte loin l'un de l'autre...

Une simple constatation mais qui avait le mérite d'être vrai. Maintenant que le gros de la rencontre était passé, Seishirô savait qu'il allait devoir reprendre le cours de sa journée. Apparemment Natsu venait de revenir et elle avait sans nul doute pas mal de chose à régler avant de reprendre officiellement ses fonctions à Suna. Reprendre n'était d'ailleurs pas vraiment le bon mot puisqu'elle allait réellement débuté. Poussant un petit soupir il termina ainsi.

- Comment te sens tu à part ca !


[+5 XP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Arashi Natsuko
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4958
Age : 30
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
80/80  (80/80)
Chakra:
85/85  (85/85)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Une joie revenue de l'enfance   Mer 5 Nov 2008 - 0:11

La tension accumuler dans le corps de la jeune femme, c'était envoler grâce au quelques mots du brun. Elle sentait qu'elle respirait bien mieux à présent. Même si elle voulait vraiment s'en tenir à la décision de l'homme devant elle, l'expulsion de son village y comprit, elle avait tout de même espérer qu'elle puisse rester. Quelque soit la forme sociale qu'elle devrait adopter.
Natsuko se rendait compte qu'elle avait commis une ''faute'' dés le départ. Il n'était pas courant de tutoyer son kage et encore moins lui donner des surnom, elle avait répondu par se pseudonyme sans réfléchir alors que son ami d'enfance l'avait nommée par son surnom également. Elle allait faire un effort pour ne plus l'appeler ainsi quand il serait en public, même s'il ne faisait aucun doute que le kage n'avait aucun mal à se faire respecter, ce petit détail, pourrait quand même entacher son impériosité.
Maintenant la discussion sur son retour était close. Un sourire lui venait naturellement aux lèvres et il s'agrandissait quand Seishirô devenait plus ''familier'' qu'il ne l'avait été jusqu'ici. Par une phrase courte et simple. Il demandait juste de ses nouvelles. Cette petite phrase avait don de lui réchauffer le coeur même si celle-ci était dénué de toute chaleur ou geste, juste une question de convenance.


- Impatiente de découvrir ce village et d'y vivre Sei-nii-chan. Elle retenait le fatiguer sur sa langue parce qu'elle n'avait pas envie de donner l'impression qu'elle le chassait ou même alors de se plaindre. Pourtant, elle savait qu'elle devait écourté cette entretien. Surtout si la jeune femme devait trouver un lieu ou passer la nuit...et la journée était déjà bien avancée.

- Je me doute que tu as beaucoup de travail ! Tandis que moi, je dois chercher un endroit où habiter. Déclarait-elle avec entrain tandis qu'elle remettait déjà sa capuche sur sa tête. Prête à affronter la foule qui se trouvait heureusement dispersée et moins nombreuse.

- Prends bien soin de toi. Je viendrais te voir quand je serai parfaitement installée. Un sourire sur les lèvres, elle faisait un signe de la main à son ami, avant de s'éloigner en courant dans la marre de gens qui se situait devant elle.

La rencontre avait été bref et éprouvante mais elle en était comblée. Elle avait l'accord du maître du village de rester dans cet endroit qu'elle voulait tant connaître mais le plus important encore pour elle, elle pourrait être enfin au côté et aider au mieux la personne qui comptait le plus à ses yeux. Elle allait devoir redoubler d'effort et faire en sorte que Seishirô ne regrette jamais sa décision.


+5 XP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une joie revenue de l'enfance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une joie revenue de l'enfance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joie Ineffable
» Duel en duo...pour la joie des foules.
» Ô joie, Ô bonheur
» « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » (Tommy J.)
» Pendaison de crémaillère. Joie. [PV Clyde] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate - RPG :: Suna Gakure no Sato :: Place des Anciens-
Sauter vers: