Naruto Ultimate - RPG

Le N°1 des forums Rôle Play Naruto francophones ! Version 9.0
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jour de deuil pour Yoshimori

Aller en bas 
AuteurMessage
Angel Hyûga
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5285
Age : 28
Localisation : Villiers city {94 Val de Marne}
Nindô : N'avoir aucunes limites.
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
100/100  (100/100)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 3

MessageSujet: Jour de deuil pour Yoshimori   Sam 25 Oct 2008 - 18:33

La place était, comme à son habitude, bondée de monde. Les gens se bousculaient, s’insultaient, rigolaient, parlaient. Fin bref, c’était un jour comme un autre. Mais pas pour tous. Effectivement, dans cette foule de civil ou de shinobi, un homme n’avait pas le cœur à rire ou à sourire. Cet homme n’était autre que le Jûnin Shokujin Yoshimori. Vous vous demandez sûrement la raison de ce mutisme, et bien là voici, ce jour ci était l’anniversaire de la mort de son Sensei, son mentor, celui qui lui avait tout apprit. Et cette mort, Yoshi se l’attribuait à tort. Nous n’allons pas vous racontez cette histoire ici car, un jour, un homme à dit « Ce qui ne fait pas partit de ton histoire, tu ne doit avoir conscience ». Le jeune homme était donc assis non loin de la Fontaine de Sang, regardant sans réellement regarder les gens passés. Il avait eu du mal à se levé, cela faisait maintenant 1an qu’il s’accusait d’avoir causer le décès de son mentor, et ce malgré les interventions, massives, de bon nombres de shinobis en sa faveur. Même si il reprenait confiance en lui, il ne pouvait oublier totalement l’erreur qu’il avait commise ce soir là. Si les fondateurs du clan Shokujin le voyait ainsi, ils s’en retourneraient dans leur tombe. Yoshimori, jadis réputé pour la brutalité dont il avait fait preuve lors de sa vengeance sur les esclavagistes, n’était plus que l’ombre de lui-même. Même son regard avait perdu la joie de vivre qui l’animait à l’époque.

*Bon, l’est temps d’y allé, sinon je serais encore en retard sur la tombe d’Iteyoshi San*

Terminant son breuvage, il en jeta le gobelet et décida de marché en direction du cimetière ou était enterrer son maître d’alors. Marchant droit devant lui, les gens se poussaient lorsqu’il était à proximité. Yoshimori était, depuis cet incident, réputé pour s’énerver rapidement et pour un rien. Les shinobis donnant les missions s’étaient adaptés à ce changement et en profitaient pour lui donner des missions à hauts risques, tandis que les villageois préféraient ne pas le contrarier pour ne pas finir à l’hôpital. Levant les yeux brusquement, il esquiva de peu une personne qu’il mit du temps à reconnaître. Bafouillant un peu et surtout honteux de lui-même, il mit un genoux au sol et murmura à voix basse :

- Kazekage-sâma, Veuillez m’excuser de mon manque de clairvoyance, j’étais pensif et je ne vous ait pas sentit arrivé. Moi, Shokujin Yoshimori, chef du clan Shokujin, vous présente mes excuses au nom de la loyauté qui lie mon clan à votre rang !

_________________


§ Si tu n'es pas un allié de Suna, la pire de tes erreurs auras été de me croisé §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Sam 25 Oct 2008 - 19:16

Il ne pouvait lui en vouloir, après tout cela pouvait arriver, mais en reconnaissant le chef du clan Shokujin une petite moue de surprise apparut sur le visage du Kazekage. Les paroles bredouillées par l'homme en question montraient d'ailleurs clairement l'attachement de son clan au village de Suna et à son Kazekage... Seishirô connaissait les valeurs de ces shinobis uniques, qui contrôlaient le Sunaton avec une certaine perfection et qui étaient réputés pour être de farouches guerriers. Certe certaines rumeurs courraient sur eux, comme celle de leur cannibalisme avéré contre leurs ennemis mais cela n'avait jamais été prouvé et pour dire la vérité Seishirô s'en moquait royalement : la seule chose qui comptait à ses yeux était le soutien et la pleine obéissance de ce clan à ses principes et à ses ordres.

Il connaissait d'ailleurs bien le chef actuel du clan, réputé pour être un des plus puissant d'entre eux. Heureusement, pusique ce clan gardait à sa tête le shinobi le plus puissant de leur famille, afin d'éviter les problèmes lors des batailles. Yoshimori était une personne fidèle, quoi que très secret sur sa vie. Les événements de son passé était trouble, excepté pour el Kazekage qui en connaissait une partie, et il pouvait comprendre que ce chef dévoué aime à se retrouver seul dans Suna.


- Relève toi ! J'accepte les excuses de ton clan et de toi même pour cela, Shokujin Yoshimori ! Cependant je dois bien admettre que tu n'es pas le seul fautif... Je devrais également faire attention où je marche.

Il avait beau être un Kage intraitable, il savait reconnaître lorsque la faute était partagée. Après tout lui-même était perdu dans ses pensées et n'avait alors remarqué le shinobi qu'au dernier moment. Non pas qu'il était stressé ou perturbé mais tout simplement pensif. Seishirô aimait son village et appréciait par dessus tout le simple fait de se balader dans les rues de son village, avec un petit pincement particulier pour la Place des Anciens, un endroit historique à Suna et qui le resterait à jamais. L'ancien Kazekage était parvenu à restaurer dans son intégralité cette fameuse place, lui rendant tout son charme. La Fontaine de Sang occupait une place prédominante par ici et les nombreuses échoppes s'étaient regroupées autour de cette place phare du village.

- Mais dis moi, que fais-tu par ici et seul ? Je n'ai pas pour habitude de te croiser par ici et pourtant je m'y rends souvent... Je sais que tu es revenu récemment d'une mission compliquée, tu l'as brillament réussi Yoshimori ! Tu peux être fier de tes talents et de ton clan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Angel Hyûga
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5285
Age : 28
Localisation : Villiers city {94 Val de Marne}
Nindô : N'avoir aucunes limites.
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
100/100  (100/100)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Sam 25 Oct 2008 - 19:47

- Mais dis moi, que fais-tu par ici et seul ? Je n'ai pas pour habitude de te croiser par ici et pourtant je m'y rends souvent... Je sais que tu es revenu récemment d'une mission compliquée, tu l'as brillamment réussi Yoshimori ! Tu peux être fier de tes talents et de ton clan.

- Mes talents ne serviraient à rien sans vous, Kazekage-sâma. Mon clan et moi même ne vivons que pour vous servir, et accomplir des missions aussi périlleuses ne nous rendra que la grâce plus facile lorsque la mort viendra récupérée ma dette. Pour la dernière mission je n’aurais jamais réussis sans un peu d’aide du destin, les hommes n’étaient pas aussi rapides ni aussi puissants que le décrivait le parchemin, et nombreuses ont étés leurs erreurs.

Yoshimori regarda le Kazekage, cet homme n’était pas beaucoup plus vieux que lui, mais il avait certainement beaucoup plus de sagesse et de puissance. Il avait réussit à réinstaurer un ordre nouveau dans Suna et à relever l’estime de ses habitants. L’on racontait de lui qu’il était un fin stratège ainsi qu’un grand marionnettiste, sans doute le meilleur que possédait le monde actuel. A côté de tant de prestige le Jûnin de Suna, même avec toutes les missions qu’il avait effectué et tous les honneurs qu’on lui remettait, ne pouvait tenir la comparaison. Il avait devant lui, l’homme le plus fort du village, et certainement l’un des plus fort au monde.

- Quant au fait que je suis sur la place, il est vrai que je ne m’y rends pas souvent, mais aujourd’hui est un jour particulier pour moi..il leva les yeux vers le ciel, contemplant les nuages…c’est l’anniversaire funeste de la mort d’Iteyoshi Nagamura. Peut être que ce nom vous ait étranger, et cela serait normal vu le nombre de shinobis que nous avons perdu, mais cet homme fût celui qui m’apprit tout ce qu’il y a à savoir sur le shinobis et leurs techniques, il fût mon mentor et un second père pour moi. Mais suite à une erreur de ma part, il perdit la vie.. Et cet événement a eu lieu il y a un an maintenant.

Yoshi ne s’était pas rendu compte qu’ils avaient repris la marche, le Kazekage à ses côtés, le jeune Jûnin parlait comme à un confident. Ce n’était pas avec le chef de village qu’il parlait, mais avec l’homme qui lui avait toujours témoigné une attention. Sans doute grâce au lien qui unissait les Shokujin et Suna. Le chef des Shokujin se tourna à son tour vers son Kazekage et lui posa une question :

- Je m’excuse d’avance du caractère indiscret que ma question pourrait avoir, mais vous, pourquoi venez vous en ce lieu aujourd’hui ? J’ai ouïe dire que vous étiez extrêmement occupé par les relations que le village tentait d’entretenir avec les pays voisins..

_________________


§ Si tu n'es pas un allié de Suna, la pire de tes erreurs auras été de me croisé §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Sam 25 Oct 2008 - 20:16

Et il avait raison, il était extrêmement occupé ces derniers temps. Les nouvelles fusaient tout les jours pour annoncer que tel village était en marche, que tel autre faisait ceci, bref il se tenait informé au quotidien des avancées des autres villages Shinobis bien que cela n'apportait véritablement que très peu d'éléments concrêts. Seishirô n'était pas idiot, il savait que le travail pour maintenir Suna au maximum était important mais il savait aussi que prendre du repos de temps à autre était essentielle pour ne pas devenir fou. C'est exactement cela qu'il avait cherché aujourd'hui, du réconfort dans cette promenade qui lui faisait vraiment du bien.

Yoshimori était le chef d'un des seuls clans véritables de Suna, tout comme l'était de son côté Seishirô avec le clan Kiriyû... L'avantage c'est que les décennies passants il n'y avait jamais eu d'amalgames entre les deux clans, tout deux étant anciens et tout deux se reposant sur la puissance de leurs membres et sur leur dévotion sans faille à Suna. Certe les deux étaient très différents en terme "pratique" puisque le premier n'était pas un clan purement familiale et regroupaient des experts en Ninjutsu, tandis que le second était réellement constitués de frères, cousins et autres membres de la famille. Ce dernier se reposait sur la maîtrise des marionnettes, un art de combat peu courant mais qui, entre de bonnes mains, pouvaient s'avérer d'une dangerosité impressionnante.


- Mes condoléances pour ton mentor. J'ai effectivement eu vent de cet accident et tu peux être assuré que je pleure également sa perte. Pour ce qui est de ma présence ici je peux te répondre sans trop de problème : il est important pour un homme, quel que soit son grade ou son importance pour le village, de prendre du temps à lui pour se reposer, pour se ressourcer voir même pour s'entraîner vois-tu ! Je serais un bien piètre Kazekage si je prenais la mauvaise décision à cause de ma fatigue. Et il est aussi important de s'intéresser à son village qu'à ceux des autres.

Paroles emplies de sagesse pour un Kazekage qui maniait d'une main de fer ses hommes et son village. Mais même un homme dur dans ses ordres et dans ses actes pouvait se relâcher pour se détendre un peu, et heureusement par ailleurs puisque de cela dépendait l'avenir du village caché du Sable. Les deux hommes étaient arrivés derrière la place du village, un endroit plutôt désert qui était d'ordinaire utilisé pour faire reposer les troupeux revenant des excursions. A cette heure il était encore vide tout naturellement et c'est pour cela qu'une idée vint en tête du Kazekage. Pourquoi ne pas se détendre et se changer les idées en débutant un petit entraînement, juste pour se défouler un peu ?

- Cela te plairait-il d'opposer ton art au mien ? Dans un petit entraînement classique ? J'ai besoin d'un adversaire et tu me sembles tout disposer à tenir contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Angel Hyûga
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5285
Age : 28
Localisation : Villiers city {94 Val de Marne}
Nindô : N'avoir aucunes limites.
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
100/100  (100/100)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Sam 25 Oct 2008 - 22:04

- Cela te plairait-il d’opposer ton art au mien ? Dans un petit entraînement classique ? J’ai besoin d’un adversaire et tu me sembles tout à fait disposer à tenir contre moi.

Yoshimori regarda son Kage. Il venait de se faire proposer un entraînement avec l’homme le plus puissant du village et, ce dernier, semblait croire que Yoshi pouvait tenir la comparaison avec lui. Inconsciemment, Yoshimori eut un rire qu’il parvint à contenir. Sachant très bien que le Kazekage lui disait cela pour l’encouragé. Les deux hommes s’étaient maintenant arrêtés, ils se toisaient du regard. Yoshimori regarda le ciel, cherchant à deviné ce que lui aurait conseiller son mentor. Sans doute lui aurait-il dit de foncé tout en faisant attention à ne pas se découvrir, que c’était la une occasion en or de montré aux dirigeants du village ce que valait le chef de Shokujin. Mais voilà, son maître n’était plus là, et il était maintenant seul. Cependant, une idée lui vint, c’était le moment de s’émanciper. D’arrêter de pensé au passé et d’avancé vers l’avenir. Et un combat contre le Kazekage en personne, surtout un combat demandé par le Kazekage lui-même, ne se refusait pas, c’était là le moyen de connaître sa véritable force et surtout d’évaluer le fossé qui le sépare d’un grand combattant.

- Ce n’est que trop d’honneur pour moi Kazekage-sâma, ne me mettez pas à votre niveau, j’en suis encore loin, et je ne pense pas tenir aussi longtemps que cela contre vous et votre Kugutsu. Mais ce serait un honneur pour moi de confronter les techniques ancestrales de mon clan à vos marionnettes. Cependant le lieu n’est pas vraiment bien choisit, je propose que l’on aille pas loin du cimetière. Là-bas les habitations se font rare et j’aurais mon sensei à mes côtés. Je sais, c’est un peu enfantin comme demande, mais je n’ai pas encore eu l’occasion, aujourd’hui, de me rendre sur sa tombe…

Honteux de faire une telle proposition il baissa les yeux, mais un souffle dans son dos le remis droit, c’était comme si son mentor lui disait de ne pas avoir honte et de ne pas baissé les yeux. Alors, le regard droit et fier, il attendit la réponse du Kazekage. Les passants avaient maintenant formés une sorte de ronde autour d’eux, chacun se demandait pourquoi le Kazekage et un Jûnin du village se regardaient ainsi. D’autre se demandant quand le combat allait commencer, mais la majorité des gens présents faisait comme les autres, ils venaient voir pourquoi un attroupement avait lieu à cet endroit précis, maugréant contre ceux qui l’avait provoquer. Le vent commença à souffler, la chaîne dans le dos de Yoshi commença à tintée.

- Qu'en dites vous ?

_________________


§ Si tu n'es pas un allié de Suna, la pire de tes erreurs auras été de me croisé §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Dim 26 Oct 2008 - 0:48

- Et bien allons-y !

Les deux hommes passèrent à travers la foule regroupée comme des moutons, ces derniers laissant passer leur Kage sans poser la moindre question, ainsi que le Jônin. Les deux hommes marchèrent côte à côte durant quelques minutes, le temps d'accéder vers une zone libre de tout bâtiment, se trouvant à quelques minutes à peine du cimetière du village. Toute la traversée s'était fait en silence, Seishirô restant comme il l'était d'habitude, c'est à dire presque froid, intransigeant, tandis que Yoshimori lui devait sans nul doute penser à son défunt mentor. Perdre une personne chère comme il l'avait été avec son maître ne devait pas être une chose évidente. Le Kazekage avait déjà perdu des hommes sous son commandement ou même son père, mais étant encore trop jeune pour s'en rendre vraiment compte cela ne l'attristait pas tant que cela. Cependant s'il se mettait à la place du membre des Shokujin, en remplaçant le mentor de ce dernier par l'Ancien, le Patriarche des Kiryû, alors là il pouvait mieux comprendre le jeune homme... Lui aussi aurait un grand vide le jour où l'Ancien mourrait, cet homme qui l'avait quasiment élevé et enseigné le noble art du Kugutsu, cet homme qui était l'ancien chef du cloan et qui était devenu trop vieux pour garder la maîtrise de son peuple.

Poussant un petit soupir, Seishirô désigna d'un large déplacement du bras la zone qui s'étendait devant eux, une zone clarsemée d'arbres morts, de sables, de vieilles pierres. Un endroit morbide mais qui serait amplement suffisant pour se permettre de s'exercer un peu. Posant son regard quasi noir vers son vis à vis, il entreprit de lui expliquer de ou trois petites choses : après tout il ne fallait pas que l'un des deux reviennent au village dans un état lamentable.


- Cet endroit sera parfait. Tiens toi prêt, Yoshimori, car je compte tout de même voir où tu en es !!

D'un bond gracieux il se recula de quelques mètres, laissant ainsi un espace plutôt conséquent pour le combat. Le mi-distance étant sa spécialité, il allait débuter assez rapidement. Portant sa main dans l'une de ses poches, il en retira une petite piécette qu'il jeta alors haut dans le ciel. Cette dernière tournoya et commenca à redescendre vers la terre ferme : à peine le bruit de 'limpact s'élevait-il dans l'air que Seishirô se lançait !

Portant rapidement sa main dans son dos, il en retira une petite pochette avec un parchemin enroulé... Sans perdre de temps et avec une dextérité assez impressionnante il frappa les Kanji présent dessus et une marionnette fit alors son apparition. Cette dernière avait une taille humaine presque ordinaire, son apparence d'ailleurs assez semblable à un mortel pouvait paraître destabilisante... Ses marionnettes, qu'il appelait "Oeuvre", portaient un nom plus usuel, un nom connut des Marionnettistes mais dont très peu étaient parvenu à cette forme : Hitokugutsus !! Ces marionnettes "humaines" n'étaient autre que les vestiges d'une vie de combats et de recherches, et celle qui se trouvait devant le chef du clan Shokujin était un ancien ennemi du Kazekage, ennemi qu'il avait modifié de justesse pour en faire une arme redoutable.

D'un geste ample du bras et du poignet il projeta alors Kyoufu - nom de sa marionnette - vers Yoshimori, tentant de l'atteindre par sa vitesse et sa maîtrise de l'art. Cependant face à lui se dressait un vrai combattant, un de ceux qui étaient rôdés au combat et il ne le surprendrait aps comme ca. C'est pour cette raison qu'au dernier moment, effectuant un léger mouvement de l'index, il libéra une cache dans la marionnette, au niveau de sa bouche, libérant alors un gaz violacée... Un poison affaiblissant !


- Et maintenant poursuivons !

D'un geste les deux bras de Kyoufu se précipitèrent vers son adversaire pour tenter de le projeter violemment à terre... Cela allait-il fonctionner ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Angel Hyûga
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5285
Age : 28
Localisation : Villiers city {94 Val de Marne}
Nindô : N'avoir aucunes limites.
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
100/100  (100/100)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Dim 26 Oct 2008 - 12:58

Le Kazekage et Yoshimori s’étaient rendus à côté du cimetière. Arrivés là-bas, le Jûnin jeta un regard en direction de la tombe de son Maître. Quelqu’un y avait déposé des fleurs. Un sourire apparut sur le visage du jeune homme. Ce fût à ce moment que le Kazekage lança un regard noir à son shinobi. Il décrivit, à l’aide de ses mains, le terrain dan lequel allait avoir lieu le combat :

- Cet endroit sera parfait. Tient toi prêt, Yoshimori, car je compte tout de même voir ou tu en es !!

Sautant à distance du Jûnin, le Kazekage attaqua alors. Yoshimori savait que le mi-distance était la spécialité de son adversaire, ce dernier utilisant les marionnettes. Mais cela tombait bien, Yoshimori était un spécialiste du combat à distance, et le terrain pouvait être en sa faveur grâce à la présence, même aussi minime, de sable. Le Kazekage, après avoir jeter une pièce en l’air, porta une de ses mains à son dos et en sortit un parchemin qu’il déroula. Il en frappa les kanjis et un pantin de taille humaine apparut. Le Jûnin compris rapidement que ce pantin, dans le temps, avait dû être un ancien adversaire du Kazekage, un frisson lui parcourra le dos. Voilà comment finissait les ennemis du Chef du village. Ce dernier lança sa marionnette en direction de Yoshimori lorsque, soudain, il l’arrêta et découvrit un petit dispositif installé dans le pantin. Un nuage de poison apparut alors. Instinctivement Yoshi recula, mais il était trop tard, le poison s’était infiltré dans le corps du Jûnin, affaiblissant ainsi ses défenses naturelles. Se préparant à une nouvelle attaque, le chef des Shokujin se mit en garde, le combat ne faisait que commencé et le Maître des Pantins venait déjà de prendre l’avantage.

- Et maintenant poursuivons !

Le Kazekage ne fit qu’un seul geste, mais cela fût suffisant pour faire bouger la marionnette, cette dernière, avantagée par le nuage de poison que Seishirô venait d’utiliser, projeta Yoshimori au sol. Mais ce dernier se protégea un minimum de l’attaque, ce qui eut pour but de réduire les dégâts occasionnés. Se relevant, il commença à réfléchir. Reculant pour éviter le combat à proximité, il examina ses options. Le Kazekage venait de prendre l’avantage, sa marionnette était très rapide et ses mouvements impossible à anticipés. Le regard de Yoshi observa le terrain, à la recherche d’une éventuelle aide. Son Maître lui avait apprit qu’il fallait toujours prendre en compte le terrain et l’aide qu’il pouvait nous apportés. Rapidement, plusieurs idées lui virent, il avait plusieurs solutions, mais quelle était la meilleure possible ? Pendant ce temps, le Kazekage continuait à attaquer son vis-à-vis à l’aide de son pantin. Le Jûnin esquivait tant bien que mal, mais cela l’empêchait de réfléchir. Puis, soudainement, il entama une série de Mudras. La vitesse était telle que tenté de lire les signes étaient totalement impossibles. Esquivant une dernière offensive du pantin articulé, Yoshimori lança son attaque :

- Sabaku no Sabaki !!!

C’est alors qu’une énorme tempête se leva, créant en même temps une énorme tête de sable. La tête ouvrit la bouche et absorba tous sur son passage, la Marionnette fût avalée, le Kazekage fût prit dans l’attaque, le sable empêchait évidemment de voir ce qui se passait à l’intérieur, mais Yoshimori, lui, le savait. Cette technique était l’une de ses techniques favorites, il l’utilisait souvent lors de mission. La technique était fortifiée par la présence du sable tout autour d’eux. Yoshimori venait de rééquilibrer le combat, mais cela était-ce suffisant ?


Spoiler:
 

_________________


§ Si tu n'es pas un allié de Suna, la pire de tes erreurs auras été de me croisé §


Dernière édition par Shokujin Yoshimori le Dim 26 Oct 2008 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Dim 26 Oct 2008 - 16:27

Prit dans cette tempête de Sable, Seishirô ne put pas s'en sortir comme cela. Il était au coeur de la technique et sa marionnette était en ballotage défavorable : il n'avait guère le chox il devait se sortir de là au plus vite pour pouvoir enchaîner. Il est vrai que la stratégie du shinobi avait été bonne, il avait réussi un jolie coup de maître et pouvait maintenant anticiper ses réactions. Situation idfficile mais néanmoins pas désespéré... La grande quantité de sable s'infiltrait dans sa gorge, gênant alors sa respiration, mais heureusement qu'il était également habitué à se battre dans le désert lui même, c'est pourquoi d'un geste il ramena sa marionnette auprès de lui, et qu'il déclencha un petit mécanisme se trouvant dans le bras de cette dernière.

Une sorte de canon s'y trouvait... Ca allait être douloureux mais ca lui permettrait de s'en sortir, peut-être. Il déclencha alors la manoeuvre et une salve d'air comprimé s'échappa du canon et percuta le Kazekage en pleine poitrine. Le coup avait été si violent que le jeune homme fut alors propulsé en dehors de cette tempête et s'écrasa lourdement sur le sol. Avec lui, rattaché par les fils de chakra, se trouvait Kyoufu ! La douleur était réelle mais il n'avait pas le temps de regarder les dégâts subits. Il était parvenu à s'extraire de cet endroit mais tout n'était absolument pas terminé : la contre-attaque devait se faire immédiatement et sans se poser de question. Se relevant précipitemment, il amorca un nouveau mouvement, en projetant littéralement sa marionnette vers Yoshimori.


- Kyoufu... Shokkaku !

Là les deux bras se déplièrent à nouveau, comme l'attaque précédente mais Seishirô n'était pas stupide : refaire la même technique face à un homme comme le chef des Shokujin ne fonctionnerait sans doute pas, c'est pourquoi il libéra une forte dose de chakra dans les fils conducteur. Cette manouevre permit alors de déployer un mécanisme aussi dangereux que difficle à manipuler : sur chacun des deux bras de Kyoufu apparurent quatre nouveaux membres, en tout huit bras semblable à des tentacules se précipitaient vers son adversaire, déblayant au passage toutes choses qui les gênaient. L'impact eut lieu mais la poussière soulevée empêchait de voir ce qui s'était passé. C'est pourquoi Seishirô se mit à courrir vers Yoshimori, mettant alors la main à sa poche pour en sortir plusieurs shuriken, qu'il balança immédiatement vers sa cible alors qu'il ramenait d'un mouvement sa marionette et ses bras vers lui.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Angel Hyûga
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5285
Age : 28
Localisation : Villiers city {94 Val de Marne}
Nindô : N'avoir aucunes limites.
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
100/100  (100/100)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Dim 26 Oct 2008 - 17:51

Sa technique avait marchée, le Kazekage n’avait pas eu le temps de l’esquiver et, avec sa marionnette, il avait rapidement été submerger par la quantité affolante de sable. Yoshimori savait bien qu’il ne battrait pas un homme comme son Kazekage de cette manière. Mais ce combat n’avait lieu que pour évalué ses forces et prouvé au chef de Suna que son clan, le clan Shokujin, restait le meilleur garde du corps qu’il avait à disposition. La tête de sable continua d’existée pendant un petit moment puis, soudainement, une explosion, ou plutôt un puissant souffle, retentit. Il vit alors le Maître marionnettiste être éjecter de la tempête de sable et retombé lourdement sur le sol. Son pantin le suivait. Apparemment, le Kage avait utiliser un autre petit dispositif de sa marionnette, mais contre lui, afin de pouvoir sortir de cette tempête. Yoshi n’eut pas le temps de se demandé se qui se passait, que le Kazekage attaqua, à peine remis sur pieds. Il envoya son Pantin en direction du Jûnin et, d’un nouveau mouvement de doigt, utilisa sa technique :

Kyoufu… Shokkaku !

Là, les deux bras du Pantin articulé se déplièrent à nouveau, comme lors de l’attaque précédente. Yoshimori se prépara donc à une nouvelle salve de poison lorsqu’il remarqua que la marionnette semblait agitée. En effet le Kazekage, sachant qu’une même technique ne marcherait pas deux fois de suite contre un Jûnin de la trempe du Chef Shokujin, avait déployer quatre nouveaux bras, sur chacun des deux anciens. Il y avait maintenant huit bras sur le pantin. Les huit bras détruisaient tous sur leur passage, si bien qu’à un moment ils percutèrent Yoshimori qui n’eut le temps que de se protéger un minimum. Décidément, pendant ce combat, il ne faisait que ça. L’impact provoqua un gigantesque soulèvement de sable et Yoshi fût éjecter contre un mur à proximité. La douleur se fit sentir. Et le sang lui coula de la tête. Visiblement, le choc lui avait fait un peu plus d’effet qu’il ne l’aurait penser. Profitant d’un moment de répit, il se leva et esquiva les Kunais qui arrivaient dans sa direction tandis que le pantin était déjà à nouveau en mouvement, devinant par avance que le lanceur ne devait pas être loin, il se concentra sur un banc de sable proche et exécuta lui aussi une technique de son répertoire. Mais un peu plus dangereuse que la précédente. Le banc de sable se souleva et entoura alors la marionnette et le Kazekage qui venait d’apparaître. Levant la main en l’air, Yoshimori exécuta son Jutsu :

- Sabaku, Kyû !!!

L’effet fût immédiat, le Kazekage et sa marionnette étaient maintenant emprisonnés dans les airs, compressés par le sable qui empêchait maintenant chaque mouvement du Maître des Pantins. Effectivement, le pression du sable empêchait ceux qui y étaient emprisonnés de bouger ne serait-ce qu’un doigt. Yoshimori avait mit longtemps à apprendre cette technique. Cette dernier était l’héritage que le Godaime Kazekage, Sabaku no Gaara, avait laisser derrière lui. Et, de nos jours, Yoshimori était le seul à la maîtrisée.

Spoiler:
 

_________________


§ Si tu n'es pas un allié de Suna, la pire de tes erreurs auras été de me croisé §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Lun 27 Oct 2008 - 4:20

La situation était maintenant compliqué, car résister à une mini tempête de sable ca allait, mais s'échapper d'une camisole de sable qui bloquait les mouvements s'étaient déjà plus difficile. La pression autour de ses membres étaient telle qu'un craquement sinistre s'était fait entendre, de plus sa marionnette était également bloqué, devenant de ce fait inutile. Cependant bloquer le Kazekage si facilement n'était pas une chose évidente et ce dernier avait déjà une parade pour se sortir de là. Mine de rien, la carapace de sable n'était pas réellement si étanche que cela, et même si Yoshimori était parvenu à reprendre la technique de l'ancien Kazekage Gaara, il ne pouvait arriver à la même maîtrise que l'homme qui avait possédé en lui le démon du Sable. Il pouvait encore bouger très légèrement ses doigts dans ce sarcophage, assez pour remarquer que sa marionnette réagissait encore un peu. La manoeurve allait être délicate mais pas impossible... En effetr le corps entier de la marionnette était enfermé excepté la tête de cette dernière, tout comme le Kazekage lui-même.

Il avait encore des cartes dans ses manches et libéra alors la tête de Kyoufu. Sa maîtrise était bien approximative ainsi mais après tout c'était mieux que rien. Une sorte de lame, aussi longue qu'un gros poignard, se trouvait à la base du cou. Et avant que son adversaire ne puisse réagir face à cette nouvelle technique il balanca la tête armée vers lui, prenant alors soin de découper une partie de ce sable qui avait durcit. La manoeuvre fut une réussite et le Kazekage tomba lourdement au sol, son épaule était entaché de sang à cause du découpage approximatif qu'il avait été obligé de faire mais au moins il était libre. Se jurant d'ailleurs qu'il ne se laisserait plus ainsi bloquer, il envoya d'un geste ample plusieurs shuriken percuter la seconde prison de sable, libérant sa marionnette.


- Cette fois je dois admettre qu'il m'a été difficile de me sortir de ce traquenard. Puisque tu as décidé d'y aller plus fort, je vais hausser mon art à ton niveau. Prépare toi, Yoshimori, car tu vas assister à la première danse de Kyoufu. Mais avant je dois stopper ce sang qui coule...

Dirigeant sa main vers une petite poche intérieur, il sortit de cette dernière une petite fiole qui renfermait un liquide carmin. Ce liquide, un fortifiant puissant, stoppait durant quelques instants la douleur et surtout renforcait les capacités physiques du membre qui buvait cette substance. Elle ne possédait pas vraiment de nom et était développé par les membres de la famille Kiryû, afin d'accroître leur résistance et la force de leur coup. Cette petite merveille possédait toutefois un problème majeur : si Seishirô en avalait trop il pouvait s'empoisonner. Fort heureusement le jeune homme connaissait parfaitement ce médicament puisqu'il avait aussi participé à son élaboration, avec l'Ancien. D'un geste ilm débouchonna la fiole et en avala le contenu. Une grimace apparut sur son visage, le goût étant totalement désagréable, puis il reporta son attention vers le chef du clan opposé. La tête dévissée de la marionnette avait reprit sa place et il était de nouveau prêt à faire "danser" son oeuvre.

- Kyoufu, montre à notre ami la première danse des Kiryû : Shi no Mai !

De petites lames sortirent des bras de la marionnette, ainsi qu'au niveau des articulations telles que les jambes, les coudes et autres. Dans un véritable ballet la marionnette se mit à effectuer de petits mouvements lents vers Yoshimori, accélérant les coups de plus en plus afin de porter le plus de petites entailles possibles. Le corps à corps entre Kyoufu et le shinobis était assez intense et la concentration qui se lisait sur le visage de Seishirô était extrême... Il était sur d'atteindre son adversaire et ainsi l'affaiblir. La fin du combat approchait : continuerait-il ainsi pour répliquer ou bien laisserait-il finalement la fin de ce combat dès maintenant pour pouvoir rendre visite à son sensei et parler encore au Kazekage qui avait maintenant prit les choses à son compte ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Angel Hyûga
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
Jônin de Suna et Chef du Clan Shokujin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5285
Age : 28
Localisation : Villiers city {94 Val de Marne}
Nindô : N'avoir aucunes limites.
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
100/100  (100/100)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Lun 27 Oct 2008 - 11:03

Ainsi, la puissance du Kazekage n’était pas un mythe. Il avait réussit à s’échapper du « Sarcophage de Sable » de Yoshimori et contre-attaquait à présent, à l’aide de sa marionnette, avec plus de véhémence qu’alors. Le Maître Pantin avala une petite fiole, vu la tête que fit le Kage de Suna, le goût ne devait pas être des plus sympathique. La tête du Pantin avait alors reprit sa place et le combat approchait à sa fin. Car, visiblement, les deux hommes étaient maintenant extrêmement fatigués et leur chakra allait bientôt s’épuiser. "- Kyoufu, montre à notre ami la première danse des Kiryû : Shi no Mai !" La marionnette attaqua, Yoshimori esquivait les attaques, enfin ce qu’il pouvait esquiver, mais la vitesse des coups était telle que des entailles apparaissaient à présent sur son corps. Apparemment, la fiole qu’avait utiliser le Kazekage lui avait redonner et décuplé ses forces. Yoshimori ne pouvait anticiper les mouvements de la marionnette car ces derniers étaient régis par le Kazekage. Mais son expérience au combat lui permettait de s’en sortir un minimum. Il esquiva à moitié une énième attaque du Pantin avant de reculé suffisamment Les deux combattants semblaient reprendre leur souffle. Profitant de ce moment de repos, Yoshimori attaqua de nouveau, cette fois ça serait à son tour de dominer le corps à corps. Laissant la Marionnette prendre un peu l’avantage, il l’attira vers un endroit qui lui serait favorable, l’endroit ou le chef des Kiryû avait réussit à s’échappé du sarcophage. Se concentrant en même temps qu’il tentait d’esquiver les attaques, il souleva le banc de sable trop rapidement pour que le Kazekage n’ait le temps de réagir. Puis il recula et resserra son étreinte :

- Sabaku Kyu !!!

Le sable ne pût entourer qu’une partie du corps de la marionnette humaine, mais c’était la seule chose que pouvait faire Yoshimori à cet instant, il le savait, il était à un degré de fatigue qu’il ne pourrait plus supporté longtemps, et les blessures infligées par le pantin lui empêchaient presque de bougé. Mais il avait décider de faire payer la marionnette au moins un peu. Soulevant le pantin, malgré la pression infligées par le Kazekage qui devait se douté de ce qu’avait en tête son Jûnin, Yoshimori se concentra à nouveau, seul le bas du corps de la marionnette était emprisonner, cette dernière lança une ultime attaque au moment ou le chef des Shokujin lançait sa nouvelle technique :

- Sabaku Sousou !!!

Un craquement sonore eut lieu, le sable se dispersa lorsque l’attaque du pantin toucha le Jûnin. Il n’eut la force de l’esquiver et tomba au sol mais, au moins, il avait réussit à neutralisé la marionnette. Cette dernière avait perdu les articulations qu’elle possédait à partir du bassin. Mais pour un homme de la trempe du Kazekage, la réparée ne devrait pas lui poser de problème. Le combat était perdu pour Yoshimori, qui avait fait de son mieux quand même. Un sourire apparut, Suna n’avait rien à craindre avec un Chef comme Seishirô Kiryû à sa tête…

- J’ai….j’ai perdu Kazekage-sâma… !!! J’espère ne pas avoir fait honte à mon clan et je regrette pour votre marionnette, mais je voulais au moins la neutralisée un peu. Si vous le souhaitez, je vous aiderais à la réparée..


Spoiler:
 

_________________


§ Si tu n'es pas un allié de Suna, la pire de tes erreurs auras été de me croisé §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 34
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
150/150  (150/150)
Chakra:
100/100  (100/100)
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   Lun 27 Oct 2008 - 16:02

Pour une fois un petit sourire apparut au terme de ce combat engagé... Non pas parce qu'il avait gagné ce combat mais plutôt à cause des paroles de son adversaire du jour. En effet pour un Maître Marionnettistes comme lui il ne serait pas difficile de remettre en marche celle-ci, d'autant que bien qu'elle soit souvent utilisé elle n'était absolument pas sa préférée. Sa proposition de l'aider à réparer l'oeuvre était d'ailleurs plus pour la forme qu'autre chose, le chef du clan des "Cannibales" se doutant bien que le clan Kiryû disposait de toute l'aide nécéssaire pour pallier à ce genre de problème.

- Rassure toi, tu as été à la hauteur de la réputation de ton clan, tout comme tu es à la hauteur des Jônin de Suna. Pour ma marionnette il ne sera pas nécéssaire de m'aider, je parviendrais facilement à l remettre en été de marche. Après tout ce ne sera pas la première fois que cette dernière prends des coups et je suis parvenu à maîtriser parfaitement ce domaine. Tu as détruit les rouages internes, mais tant que je suis capable de maîtriser mon chakra je peux en faire ce que je veux.

Seishirô s'était rapproché du shinobi, il savait que Suna n'avait pas grand chose à craindre tant que des guerriers comme Yoshimori serviraient sous son commandement. Il était maintenu venu l'heure de laisser cet homme rendre hommage à son sensei défunt, puisque tel avait été son objectif initial. Et puis l'heure de poursuivre son propre chemin était venu pour le Kazekage qui avait encore pas mal de chose à régler, et ce assez vite. Avoir un tel poste amenait de grandes responsabilités et lorsque 'lon était aussi consciencieux que Seishirô il n'était pas bon de trop traîner... Après tout il exigeait beaucoup de ses hommes, et il se devait d'être tout aussi exigeant avec lui même. Reprenant peu à peu cette mine qui lui avait valut la réputation de ne pas être un homme très loquace, Seishirô reprit la parole pour mettre un terme à cet "entretien".

- Il est temps pour moi de te laisser auprès de ton mentor. Je retourne à mes propres occupations, nous nous reverrons assez rapidement Shokujin-san...

Un dernier petit signe de tête pour prendre congé, Seishirô scella la marionnette dans son parchemin et prit la route empruntée précédemment pour revenir au niveau de la place de village. Une rencontre interessante pour une journée qui commencait bien, cela ne pouvait que présager de bonnes choses pour la suite de l'après-midi.


[+50 en expérience pour nous deux !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jour de deuil pour Yoshimori   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jour de deuil pour Yoshimori
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jour spécial pour quelqu'un de spécial
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» 60 ans de la mort de Staline
» [Jour IV] Confrontation pour le Crépuscule
» Logan • « Dans la vie j'aime deux choses la rose et toi, la rose pour un jour et toi pour toujours. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate - RPG :: Suna Gakure no Sato :: Place des Anciens-
Sauter vers: