Naruto Ultimate - RPG

Le N°1 des forums Rôle Play Naruto francophones ! Version 9.0
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les Nouvelles Portes de Kiri

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kiryû Seishirô

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 35
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue150/150Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (150/150)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue100/100Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (100/100)
Niveau: 4

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeJeu 20 Mar 2008 - 20:05

[Suite à plusieurs entrées au sein de Kiri qui reste, pour moi, beaucoup trop facile pour un village de cette importance, je vais détailler ici et maintenant les nouvelles portes de Kiri : merci d’en prendre compte, à savoir que je vais verrouiller l’ancien topic des Portes ! Ainsi, j’espère que les entrées « à la James Bond » cesseront une bonne fois pour toute ! Merci !!]

Il était temps, temps pour le peuple de Kiri et ses shinobis de prendre enfin au sérieux la protection de leur village. Cela faisait bien des années que Kenda, Kyudaime Mizukage, avait entreprit de sécuriser définitivement l’entrée principale de Kiri, et après tant d’années il y était enfin parvenu. Le jour pointait le bout de son nez, éclairant de ses rayons naissants les fortifications nouvellement créées. Plusieurs ombres se dressaient tout autour de deux grands battants représentant les portes de l’illustre village de la brume, le sigle qui était présent sur tous les bandeaux des ninjas de Kiri avait été gravé sur les Portes majestueuses du village. De nombreuses tours de Guets avaient été construites le long des hautes murailles bordant les frontières naturelles du village. Chaque tour avait la capacité de contenir plusieurs shinobis qui se relaieraient afin d’assurer une surveillance de tout les instants et empêcher ainsi une intrusion.

L’avantage de ces tours était qu’elles permettaient également d’avoir un point de vue plus élevé et par conséquent plus important sur l’horizon : en effet de nombreuses mares et cascades encadraient le village et ces tours permettraient de déceler une arrivée ennemie bien avant que ces derniers ne soient aux portes de Kiri. Pour boucler ces protections déjà bien étoffées, des douves avaient été aménagées durant toutes ces années et bien que peu profonde, elles avaient au moins le mérite d’empêcher une intrusion surprise autour du village, ne laissant alors que deux entrées possible : celle se trouvant près des Cascades et celle donnant sur le chemin qui menait à l’Océan bordant le pays de Kiri.

Kenda en personne se dressait au dessus des deux portes actuellement fermées, entourés des plus illustres guerriers du village : les Kanshu, les Sabreurs, les Jounin, et toutes les autres factions se dressaient de part et d’autres des deux battants, attendant avec une impatience non feinte les paroles de leur Kage. Ce dernier balayait les deux côtés des yeux, un demi-sourire aux lèvres, son puissant compagnon, Hakurou, attendait près de lui, aussi satisfait que son ami.


- Shinobis de Kiri, je suis heureux de vous voir tous rassemblés ici. Regardez, admirez ces portes qui sont le symbole de notre protection à tous. Je sais bien que cela donne à notre village un aspect de place fortifiée, cependant, et vous le savez bien, les temps semblent propices à la guerre, une guerre dangereuse pour nos femmes, pour nos enfants, pour nos hommes. Nous avons fait en sorte, et avec brio je dois l’admettre, de fondre ces protection avec la nature qui nous entoure, réduisant de ce fait l’impact néfaste sur le moral de notre peuple.

Les paroles étaient simples, simplement là pour rassurer mais également pour présenter les finitions ; les sourires se figeaient sur les visages alors qu’ils contemplaient l’œuvre qui avait mis tant d’années à se construire. Sur un ordre du Mizukage, les Portes s’ouvrirent lentement : tout le monde savait maintenant qu’elles resteraient ouvertes en permanence mais gardées avec une attention toute particulière par des Jounin expérimentés.
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Arashi Natsuko
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
Arashi Natsuko

Féminin
Nombre de messages : 4958
Age : 30
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue80/80Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (80/80)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue85/85Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (85/85)
Niveau: 2

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeLun 24 Mar 2008 - 13:06

Futae venait une fois de plus de tombée sur le sol. Une main sur sa bouche pour se retenir de vomir alors que des goutellettes de transpiration suivait le contour de son visage. Elle s'était écroulée subitement, sans pouvoir un pas de plus. Vegeta avait disparu depuis quelque temps et elle était rassurée qu'il ne la voyait pas aussi pitoyable, il avait déjà tant du supporter dans cette mission.

La jeune femme fermait les yeux retenant une fois de plus un haule coeur, ses deux amis l'entourait et lui donnaient des coups de tête pour l'insitée à se levée mais ses jambes ne lui obéissait plus. Elle voyait parfaitement l'inquiétude dans les pupilles cannines mais elle ne pouvait que détournée la tête ou encore se mordre la lèvre.
Pourtant elle ne pouvait restée au milieu du chemin appuyée contre un des deux longues collones qui était la frontière du pays de Kiri.
Elle passait une main sur son ventre alors qu'un nouveau haule coeur la prenait. Elle se sentait épuisée, elle ne se souvenait pas d'avoir jamais été aussi malade de toute sa vie. Son corps tremblait parfois mais il s'arrêtait sans explication quelque minute plus tard.

Les deux cannidés s'entre regardèrent, il ne pouvait pas laissée leur maitresse, leur amie dans cette état. Depuis qu'elle était Raikage, elle travaillait jusqu'a l'épuisement, ils n'étaient donc pas étonéne de la voir à se point malade même si cela les inquiétait grandement. Finalement la belle louve ordonnait à son compagnon de surveiller leur protégé pendant qu'elle irait cherchée la seule personne qu'elle savait digne de confiance dans se pays. Kenda Hyûga !
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kiryû Seishirô

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 35
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue150/150Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (150/150)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue100/100Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (100/100)
Niveau: 4

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeLun 24 Mar 2008 - 13:38

Non loin des portes de Kiri deux silhouettes se promenaient doucement, profitant de l'air pure de cette jorunée. Le ciel n'était pas aussi dégagé que la journée précédente mais voir autant de nuages s'accumuler dans le ciel ne déplaisait pas au jeune homme à la chevelure d'Argent. Alors qu'ils poursuivaient leur chemin en saluant les gardes devant l'entrée, Hakurou donna un petit coup de tête dans la jambe de son ami. Surprit, Kenda dirigeait son regard sur lui pour en connaître le motif mais il n'en eut guère le temps.

- Mizukage-sama, un animal vient à vive allure dans notre direction !! Souhaitez-vous constater de vous même ??

Les portes de Kiri restaient en permanence ouvertes dans la journée et Kenda se déplaca avec grande agilité devant l'entrée afin de voir qui était ce fameux animal qui arrivait si vite. D'un simple coup d'oeil le Mizukage reconnut la louve de son amie de Kumo : Shiva. Hakurou avait bondit dans sa direction aussitôt, l'ayant reconnut bien avant son ami. Faisant un signe à ses gardes, Kenda courut vers la louve en question...une certaine tension habitait l'air et un étrange pressentiment tonnait dans la tête du kage. En quelques secondes ils rejoignirent Shiva, il n'était pas naturelle de voir la louve sans sa maitresse qu'elle avait pour coutume de ne jamais quitter d'un oeil. Très rapidement il sut ce qui se passait : Hakurou venait de lui transmettre les nouvelles et ils se dirigèrent vers l'endroit en question. Shiva menait l'expédition et rapidement deux formes se dessinèrent dans le fond du paysage...Futae se trouvait encore au sol à ce moment, un loup près d'elle veillant sur sa sécurité.

Kenda ne prêta que peu d'attention au Kurokage qui veillait sur la jeune femme, même s'il savait qu'il l'avait déjà rencontré auparavant, sa seule inquiétude allait envers Futae qui semblait très mal en point. Shiva avait sans doute avertit le loup car il ne manisfesta aucune animosité lorsque le jeune homme se pencha sur Futae pour passer sopn bras autour de la tailler et l'aider à se relever.


- Futae ?? Futae ? M'entends-tu ??

Bien que l'oeil ouvert, la jeune femme semblait encore sous le choc et passablement épuisé. Il ne fallait pas la laisser ainsi dans cet endroit humide et à la merci du vent froid qui venait de se lever. Il fallait l'accompagner rapidement au sein même de Kiri, ainsi saurait-il ce qu'il se passait pour voir la jeune femme dans un tel état d'épuisement.

[Suite du rp ici]
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Seinen
Civil
Seinen

Masculin
Nombre de messages : 389
Age : 25
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue50/50Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (50/50)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue50/50Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (50/50)
Niveau: 1

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeSam 5 Avr 2008 - 13:40

C'était une journée orageuse qui venait de faire son apparition. Le tonnerre grondait au loin, tandis que la pluie martelait les pas de l'ancien Shinobi de la Brume ? C'était pas trompes d'eau que la pluie se déversait. Mais le noble Vizard marchait, sa toge la protégeait un peu de la pluie. Le jeune homme marchait en direction du village caché de la brume. Il venait de réussir une mission de rang S en tant que Nukenin et avait eu le temps de réfléchir. Sa place n'était pas en tant que vagabond mais en tant que Shinobi de la Brume. Il avait donc décidé, au péril de sa vie de revenir à Kiri pour parler à Kenda Hyûga, le Kyûdaime Mizukage. Kendoji avait eu la chance de la croiser quelques fois car sa sœur était sa Sous-Mizukage, mais il n'avait jamais eu vraiment la chance de lui parler. Mais maintenant, le Kurokage était devenu beaucoup plus puissant et il avait beaucoup mûri. Pendant toute la mission, une haine avait jailli en lui, une haine envers lui même, une haine d'avoir quitté ce si beau village. Mais maintenant, il avait pris son courage à deux mains et se dirigeait vers ce si beau village.

Le Vizard se trouvait maintenant près du village caché de la Brume, de là où il se trouvait, il pouvait voir tout Kiri en hauteur, c'était vraiment magnifique. Kirigakure No Satio était une ville si.. prospère. Tout en rabaissant son bob, la tête baissé mais toujours en regardant le village, le Nukenin souriait. Se grattant les cotes, le jeune homme alluma sa pipe qu'il fuma langoureusement, son tabac avait une odeur de fraise mélangé avec de la vanille, une odeur vraiment exquise. Cela faisait longtemps que Kendoji n'avait pas vu ce village. Marchant d'un pas décidé en direction des portes, l'ancien Shinobi de la Brume regarda son compagnon, Frog. D'un regard interrogateur, Kendoji voulait savoir si il faisait le bon choix. Le loup fit un signe de tête montrant son accord. Le Kurokage arriva enfin devant les immenses et somptueuses portes, un garde s'avança vers le Shinobi. Le Nukenin ne lui laissa pas le temps de parler qu'il lui dit d'un ton pressé mais tout à fait agréable, ce qui changeait de son ton habituelle.


<< Bien le bonjour ! Je me nomme Kendoji Yuhi, Nukenin de Kirigakure No Sato comme vous pouvez le voir sur mon bandeau rayé. Avant que vous appeliez les autres gardes, je tiens à vous dire que je suis ici sans aucune mauvaise attention. Je suis ici car je veux parler au Kyûdaime Mizukage. Mais ce que j'ai à lui dire ne vous regarde en aucun cas, je vous prierais donc de bien vouloir aller le quérir avec hâte. Je sais très bien que vous ne me croyez pas, mais faites le venir, il comprendra. Arrêtez donc de me regarder avec ce regard de haine, je ne suis pas là pour vous faire du mal. Maintenant je vous prie de faire ce que je vous ai dit, merci !
>>


Dernière édition par Rokusho Kendoji le Dim 27 Avr 2008 - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kiryû Seishirô

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 35
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue150/150Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (150/150)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue100/100Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (100/100)
Niveau: 4

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeDim 6 Avr 2008 - 22:51

Les shinobis avaient resserrés l'étau autour de la porte et empecheraient quoi qu'il arrive le déserteur de pénetrer. Sa demande avait semblé étrange et rien n'empêchait l'un d'eux d'aller quérir la présence de leur Kage. Kahli avait donc envoyé l'un de leurs oiseaux messagers afin de trouver Kenda, un morceau de papier accroché à la patte. L'oiseau s'était envolé rapidement vers le palais du Kyûdaime tandis que les gardiens avaient à l'oeil Kendoji.

Ce dernier se trouvait à son bureau lorsque l'oiseau se posa près de lui, reconnaissant le volatile il s'approcha et prit le papier accroché dessus. Son visage se tendit immédiatement et prenant son sabre pour le ceinturer à la taille : il connaissait Kendoji, il était le frère de son ancienne Sous Mizukage et avait quitté Kiri, apparemment les Yuhi portaient tous dans leurs gènes le chromosomes de la traitrise et le Kyudaime était bien décidé à épurer cette famille des branches défectueuses. Utilisant le shunpo, il ne prit que quelques minutes pour arriver devant les portes : les shinobis s'étaient écartés alors que Kenda s'approchait vivement de Kendoji, la main posée sur la poigne de son sabre, prêt à mettre un terme à la vie du déserteur si ce dernier osait un mouvement. Le Mizukage avait connut le shinobi qui se trouvait devant lui et il semblait avoir changé : était-il devenu plus fort ? Cela ne faisait aucun doute, mais qu'elle était la raison de sa venue ici !!


- Je ne vais pas m'attarder avec des futilités !! Pourquoi es-tu ici et surtout pourquoi veux tu me parler ?
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Seinen
Civil
Seinen

Masculin
Nombre de messages : 389
Age : 25
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue50/50Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (50/50)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue50/50Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (50/50)
Niveau: 1

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeLun 21 Avr 2008 - 15:46

Revenir en haut Aller en bas
Yahiko Ineta
Civil
Yahiko Ineta

Masculin
Nombre de messages : 1907
Age : 27
Nindô : Ne jamais revenir sur ma parole !
Date d'inscription : 17/11/2006

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeMar 22 Avr 2008 - 21:59

Yahiko, était présentement, dans la forêt, ou plus précisément dans la frontière de suna, celui-ci enrobé par des arbres, les rumeurs affirmeraient que c’est shodaime qui l’est aurait créé. Enfin bref, ce n’est pas non plus des plus important, le jeune homme continuait sa marche dans la frontière de kiri, cette forêt si immense, qu’il connaissait tout de même comme sa main ! Il venait de sortir de cette boutique au vendeur pervers, toujours son ombrelle en main, c’est la seule arme qu’il avait, Yahiko espérait que cela lui sera utile ! Il continua la marche avec grâce, il voulait se rendre à ce cher pays civil de l'eau, on disait que là-bas, il y avait quelques bandits, qui dévalisait des boutiques, qui sait si il réussit à les battre, il pourrait prendre quelques armes. Sa volonté était plein d’énergie et son sens d’orientation et de survie était très expérimenté, le déserteur sera la bas en quelques heures pas plus. Il se mit donc en marche, mais finalement cela n’allait pas être si facile, devant-lui se trouvait quelques montagnes pas très hautes, mais en masse, il devait escalader ces plusieurs montagne, avant de pouvoir au moins arrivé vers le désert, quel merde… Plutôt déçu il baissa la tête…

*Cela risque d’être vraiment long ! Je vais simplement me reposer, une minute, pour pouvoir mieux surmonter les montagnes.*

Yahiko était assis contre un tronc d’arbre, puis vu soudainement, un animal qui lui était familier ! Il le regarde d’un regard perçant, ce petit animal lui avait dérobé des armes, mais l’écureuil, lui avait l’air de vouloir dire quelques chose, bref, ces mouvements était plus compréhensible que ces dires, d’après ce qu’il pouvait presque pas comprendre, l’écureuil lui disait de le suivre, pourquoi pas de toute façon il n’avait vraiment rien a faire, et si il pouvait l’aider à trouver un chemin plus vite, il était pour ne pas l’étriper tout de suite XD ! Bref, il commença donc à sauter, dans une des montagnes, apparemment il fallait monter quelques montagnes, quel galère… Le jeune homme sauta, et sauta, d’un côté à l’autre, enfin d’arrivé en haut de la montagne, l’écureuil, fixait les alentours, puis continua à marcher, il fallait maintenant descendre cette montagne, il ne vu même pas la pente, qu'il tomba, il pu atterrir sur un bloc de roche accroché à la montagne, les deux pieds étirer, une paume de main à terre, Il tenait !

Essai # 2

Bien, qu’'il avait été sauvé sans dégâts, il fallait continuer, et étrangement l’écureuil était pressé, il le suivit, descendant doucement cette fois-ci en s’accrochant bien au roche, et arriva au sol, il y avait maintenant simplement des bosses de terres de cinq mètres environ à traversé… Quel merde, il fallait continuer, il regardait donc le soleil, celui-ci paraissait beaucoup plus frais, il devait sûrement s’approcher de ce pays, il fallait continuer ! L’écureuil, marcha à coter de ce suivant, heureusement on ne devait plus escalader, mais simplement se tenir bien équilibré… Bref, cela se passa très bien ! Ce qui prévenait que du bien, enfin pour l’instant… Après ces plusieurs arbres, montagnes, et bosse, nous arrivons enfin à une sorte de lac, qui menait au loin, l’écureuil, couru vers une chaloupe, il ne voulait plus continuer avec Yahiko, il devait ramer tout seule…

*Enfin une petit bête ne peut pas ramer… *


Bref, il prit les bâtons qui s’y trouvaient et continuait sa route, mais cette fois-ci dans une sorte de lac, un fleuve, une plage, aucun indice n’était disponible, il fallait donc se méfier, il regardai au loin de lui, il voyait le ciel s'assombrir de nuage , cela devait être sûrement le pays de la foudre. Le jeune homme, commença donc à ramer de plus en plus vite, il fallait s’y rendre rapidement, bien que le vent rendait cela plus hostile, il fallait qu’il se débrouille encore une fois, tout seul ! Il essaya de changer de coter, sans arrêt mais le vent était de tous les coter, comment faire ? Il ne voulait pas gaspiller de Chakra ni trop d’énergie, fallait-il attendre que le vent se calme ? Nager ? Ou ramer de plus en plus fort ? Il fallait continuer à ramer, mais avec plus d’effort, même si cela allait l’épuisée, il était dans tous les désavantages, il avança dans le vent hostile, et après quelques minutes, le vent s’arrêta, comme si c’était une barrière de droite à gauche ! Il commença donc à ralentir, pour enfin pouvoir se reposer un tout petit peu, il y alla doucement, et arriva après une bonne dizaine de minute. Il pu enfin être sur la terre inombré de lac et de mer !
Revenir en haut Aller en bas
Kimitsu Aika
Civil
Kimitsu Aika

Féminin
Nombre de messages : 2758
Age : 29
Localisation : Sous la neige
Date d'inscription : 20/02/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue0/0Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (0/0)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue0/0Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (0/0)
Niveau: 0

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeDim 27 Avr 2008 - 13:05

Et ben les amis, Kiri n'est vraiment pas tout proche. Heureusement que maintenir mon genjutsu ne me coûte presque rien car sinon ça aurait été la galère. Heureusement, Hisshi et moi avons trouvé un bateau de commerce qui se rend au pays de l'eau. En plus de ça il est super rapide. J'aurais presque trouvé marrant que ce soit la même embarcation qui m'a transportée la dernière fois mais elle était beaucoup trop lente. Quoi qu'il en soit, nous arrivons au point d'arrivée en deux temps trois mouvement. Nous descendons du bateau et je remercie chaleureusement le capitaine. S'il avait su qui j'étais, il en aurait fait une crise cardiaque. Il a déjà pas du trop comprendre quand j'ai éclaté de rire lors de notre conversation sur les renégats qu'il ne pouvait pas supporter et qu'il étripait tous ceux qu'il croisait. Un peu vantard le bonhomme.

Ma nouvelle petite sœur et moi sommes donc à terre. Je respire un bon bol d'air marin qui m'a tant manqué. Je crois que j'ai respiré un peu trop profondément car je commence à tousser, crachant de sang. Ca ne m'était pas arrivé depuis un bout de temps. Faut croire que je ne vais pas encore super bien. Le capitaine me regarde bizarrement. Je lui sourit, lui expliquant que c'est une maladie génétique malheureusement irréversible mais que, heureusement, ma petite sœur ne l'a pas encore. Il semble vraiment me croire et compatit même à mon malheur avant de nous souhaiter un bon voyage. C'est impressionnant ce qu'il est facile de tromper les gens. Ca me fait presque peur mais je n'ai pas le choix. Après tout, je suis dans ce qu'on peut considérer comme un territoire ennemi.

Hisshi me tire de l'avant par la main. Je ne me suis même pas rendue compte que j'était arrêtée en plein milieu de la route. Nous continuons notre chemin alors que ma respiration et de nouveau sifflante. Ca devrait passer d'ici une petite heure. Soudain, j'entends un bruit de sabot derrière moi. E me stoppe et tourne la tête. Une charrette vient en effet dans notre direction. Je fais de grands signes avec mes bras et le conducteur s'arrête. Avec un grand sourire, je lui explique que ma petite sœur et moi nous cherchons à rejoindre Kiri. Il réfléchit quelques seconde et accepte de faire un petit détour pour nous rapprocher. Super sympas le gars. Pendant le voyage, nous parlons de la pluie et du beau temps. Rien de bien passionnant. Nous arrivons rapidement à proximité du village et il nous dépose. Je le remercie et il reprend sa route pendant que nous nous dirigeons en directions des portes. On peu le voir de loin. Elles sont toujours aussi imposantes. A leur vue, mon cœur se serre un peu.

Nous arrivons bientôt devant les gardes qui garde l'entrée. Des jounins, comme d'habitude et ils sont trois. Je m'avance sans hésiter et, comme prévu, ils m'arrêtent. Je le reconnais tout à fait, ils font partie de l'élite de leur rang. Je me stoppe, tenant toujours Hisshi par la main. Elle semble un peu terrifiée mais fait un effort pour ne pas le montrer.


-Stoppe, qui êtes-vous et que venez-vous faire à Kiri?

Intransigent. C'est parfait, ils ont vraiment la tête à l'emplois et font très bien leur boulot. Poliment, je décline notre identité. Kanna Endo et sa petite sœur qui viennent visiter le village, voir les chutes et peut-être même faire un peu de shopping. Pourquoi je porte un katana? Pour la simple et bonne raison que de nos jours, il n'est pas prudent pour deux filles seules de se balader sans armes. Un signe de la tête de leur part et nous entrons dans le village. Enfin, pas le village à proprement parler mais dans ces alentours. E me demande si je vais croiser des connaissances…



Je précise juste une chose. Personne ne peut me reconnaître vu que j'ai cette apparence:

Les Nouvelles Portes de Kiri 249176 et si vous voulez savoir comment et Hisshi vous avez qu'a aller voir à Kawa
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Seishirô
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kazekage et Chef du Clan Kiryû
Kiryû Seishirô

Masculin
Nombre de messages : 3258
Age : 35
Nindô : Suna doit rester un village puissant !
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue150/150Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (150/150)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue100/100Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (100/100)
Niveau: 4

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeDim 27 Avr 2008 - 15:07

[Yahiko --> la suite de notre rp ici. Ca sera plus logique que de rester près des portes de Kiri puisque tu n'y est pas encore arrivé ^^]

[Kurenai --> ca marche, nous ne te reconnaitrons pas mais soit prudente ^^ Tu ne peux effacer ton odeur et n'oublie pas que les shinobis qui te recherche sont des Kurokage XD Dont Hakurou XD]
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Yashamaru
Jônin de Kumo
Jônin de Kumo
Yashamaru

Masculin
Nombre de messages : 5456
Age : 30
Nindô : Ben je suis la que pour aider Kumo rien d'autres.
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue130/130Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (130/130)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue70/70Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (70/70)
Niveau: 3

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeDim 4 Mai 2008 - 3:25

Le vent, oui le vent soufflait à une dizaine de kilomètre de Kiri Gakure, celui-ci était faible et doux, aucune volonté maléfique ou d'autres trucs du genre et pourtant il n'était pas loin lui: Kazuma Yanagi, un des meilleurs manipulateurs de cet élément d'attaques à distances ou silencieuses. Qu'est-ce qu'il était venu foutre à Kiri lui? Lui même ne le savait pas mais bon tant qu'à faire et puisqu'il n'avait rien de prévu à faire ni de contrats à éxécuter.... Comme à son habitude, il se laissais aller à la lévitation et flottait juste au dessus du sol les mains dans les poches.

Un animal sortit alors de nulle part enfin la silouhette fine laissait présager à un animal mais le kunaï qui se dirigea vers Kazuma n'était surement pas une petite branche, ce même kunaï rebondissa contre la barrière de vent de Kazuma qui envoya juste une vague de vent assez violente d'un geste du bras avant d'immobiliser son adversaire en plein vol.... Il lui renvoya alors une lame de vent tranchante sur le bras qui lui coupa le bras droit laissant ainsi à Kazuma le soin de voir de quel village il venait son bandeau étant sur le bras.....

- Un assassin de Kawa rien que pour moi, je suis flatté d'une part mais on me sous-estime encore pour m'envoyer des individus de ce niveau....
- .......
- Hey, toi. Sauve ta vie au lieu d'essayer de me redéfier dans l'avenir.

Le shinobi prit ses jambes à son coup comme si il avait vu la mort devant lui, d'ailleurs Kazuma s'était montré très calme par rapport à l'habitude, il arriva donc quelques minutes après aux portes de Kiri ou il fut accosté par deux gardes....

-
Halte!!! Qui es-tu?
- Mon nom n'a point d'importances, je viens en ami et j'ai vraiment la flemme aujourd'hui de devoir m'exprimer devant d'autres personnes.....
- Peu importe, nous allons demander à une des élites de ce village si elle veut bien te guider à travers le village pour discuter avec toi dans un premier temps, sinon tu pourras toujours retourner d'ou tu viens.
- Dans ce cas arrête de brailler et appelle un ninja compétent si ca te chante, z'êtes lourdeaux à la fin.

C'est ainsi que le message parti vers les hauts dignitaires du village annoncant un inconnu aux portes et qu'il venait en visite amicale, cependant Kazuma s'asseya contre un arbre flemmé d'attendre finalement.....
Revenir en haut Aller en bas
Kimae Naishi
Jônin de Konoha
Jônin de Konoha
Kimae Naishi

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 27
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue120/120Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (120/120)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue80/80Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (80/80)
Niveau: 3

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeLun 19 Mai 2008 - 21:32

Naishi marchait sous le soleil du ciel bleu, les mains dans les poches. Il sifflotait joyeusement tout en contemplant les quelques nuages blancs qui flottaient dans le vaste ciel au dessus de la forêt. Il était quatre heures de l'après-midi et le soleil allait bientôt se coucher. C'est alors que le jeune homme décida d'accélérer le pas, afini d'arriver au village avant le coucher de soleil. Une bonne heure plus tard, les yeux bleus de Naishi pouvaient apercevoir les grandes portes de Kiri et un léger sourire vint s'afficher sur sa figure. Cela faisait maintenant 3 ans qu'il n'avait plus revu son village natal. Auprès des grandes portes de Kiri se trouaient deux gardes surveillant les entrées et sorties. Naishi s'en approcha et montra son passeport. Tout était en règle et Naishi fut chaleureusement accueilli. On lui remit une petite clé avec un petit ticket où on pouvait lire la rue et le numéro de la nouvelle maison de Naishi. Il se mit directement à la recherche de sa maisonnette et la trouva au bord d'un lac. Elle était assez grande et un paysage magnifique l'entourait.
Revenir en haut Aller en bas
Kushiro Kokoro
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Kushiro Kokoro

Masculin
Nombre de messages : 1308
Age : 25
Localisation : Kirigakure no Sato.
Nindô : Donner sa vie pour son village et son Mizukage.
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue70/70Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (70/70)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue50/80Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (50/80)
Niveau: 2

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeVen 25 Juil 2008 - 21:22

Une mission de haute importance lui avait été transmise. A vrai dire, au début, il l'avait refusé. Et pour cause : Kiri était son ancien village, le village où il s'était épanoui, et où il avait connu des personnes formidables. Mais là, c'était différent. Cela faisait huit bon mois qu'il avait quitté la première puissance du pays de l'eau, et depuis seulement très peu de temps, quelqu'un venait de succéder au respectable et majestueux Kyûdaime Mizukage, en la personne de Hyûga Kenda. Etrange, quand il repensait à sa dernière entrevue avec cet individu si puissant. Quelque chose d'important avait dût se passer pour qu'il lègue son poste à une personne. Sur ce sujet là, le Hyûga était fragile, car il ne savait pas trop quoi penser. Et puis ce fût qu'avec une longue discussion avec le Kazekage, que le nouveau shinobi du sable avait finalement accepté cette requête, qui lui avait été destiné quelques jours auparavant. Il sortit donc de son village, après avoir été passé préalablement par les larges portes de Suna. Après cela, un long et éprouvant chemin, à travers l'aride désert du pays du vent attendait le jeune Sous-Kazekage, alors vêtu seulement d'un pantalon et d'une chemise tout deux de couleur noire. Portant ses getas afin de mieux s'avancer dans le sable, Jonas marchait péniblement, sous la chaleur caniculaire de son pays. Et puis quelques heures plus tard, alors que la nuit venait de tomber, il arriva aux portes du territoire de l'eau, alors séparé par les pays extérieur par une mer paisible et calme, facilement traversable à bateau...

Il devait passer inaperçu. Rien ni personne ne devait être au courant de sa venue en ces terres si humides. Le noble Hyûga se déplaca donc, dans un endroit assez retiré de la population qui se hâtait à prendre le bateau, pour ainsi changer d'apparence. Il joignit ses mains, puis, dans une énorme lumière aveuglante, l'ombre que fournissait Jonas changea, pour finalement se raccourcir et maigrir quelque peu. Puis, quand la lumière disparue, le Sous-Kazekage réapparût sous une toute nouvelle apparence physique... Il était complètement différent de sa forme originelle. Plus petit, plus maigre, des traits plus fins, ainsi que des cheveux beaucoup plus court, oui, il était méconaissable.


« C'est ici qu'on prend le bateau qui mène à Kiri no Kuni? » Lança-t-il au matelot se trouvant sur le quai.
« Ouep'! Mais y'a plus d'place! Tu passeras au prochain passage jeune homme! » Lui dit le Matelot.
« Et si je payais le double du prix, vous m'enmeneriez? » S'empressa-t-il de rétorquer au commandant du bateau.

A la vue de son regard, c'était bon. Un sourire aux coins de ses lèvres, Jonas sortit de sa poche une bonne liasse de billet, qu'il ne prit même pas la peine de compter. L'argent pour lui n'était pas une réelle préoccupation vu toutes les missions de rang S qu'il avait effectué sous les différents drapeaux où il avait vêcu, l'argent, il en avait acquis un bon paquet. Bref, il prit pied sereinement dans ce grand bateau destiné particulièrement aux voyageurs. A présent, il quittait le pays du sable, pour se diriger bien paisiblement vers le pays de l'eau, lieu où se trouve le si grand et si puissant village caché de la brume : Kiri no Kuni. Le voyage ne dura seulement quelques heures, pendant lesquelles, le Hyûga eût largemenet le temps d'élaborer un plan pour la mission qui lui était donné. Il s'était donné juste un barrière à ne pas franchir. Celle-ci était le meurtre. Non, il ne devait pas tuer pour accomplir cette mission, car s'il le faisait, cette action pourrait entraîner une guere sans précédent entre son état et celui de Kiri no Kuni. Bref, pendant ce petit voyage, qu'il avait arpenté tant de fois dans le passé, le jeune Sous-Kazekage se rendit compte que rien n'avait vraiment changé. Toujours ce calme, et cette sereineté, à chaque coin de ce si bel endroit.

Quand il posa enfin le pied sur la terre ferme, le maître Hyûga, toujours sous une forme physique inhabituelle, se dirgea vers l'immense porte d'entrée du village de Kiri no Kuni. Normalement, il ne devrat pas être repéré car avec une telle apparence, et son chakra condensé, et donc pas remarquable, il serait très dur de discerner Jonas de ce nouveau personnage. Il arriva donc enfin aux portes, et retrouva les mêmes gardes qui travaillaient huit mois plus tôt, au même post. A vrai dire, au début, il avait une grande envie de crier son retour, et de saluer ses vieux amis, mais la réalité lui revint en tête : il devait être discret au cours de sa mission, afin de ne pas créer de problèmes diplomatiques. Il arriva donc à hatuteur des gardes. L'un deux prit alors la parole.


« Je suppose que c'est pour entrer dans Kiri no Kuni non? »
« C'est exact. Je m'appelle Kuras Halnore et je compte rentrer dans le village caché de la brume, pour rendre visite à ma famille, qui siège au sein de ce village. » Rétorqua-t-il à son interlocuteur.
« Et d'où venez vous? »
« Du village caché de la neige, Yuki no Kuni. »
« Nous allons procéder à une fouille avant de vous laisser passer la porte. Sachez que nous allons vous laisser une marque de chakra, qui vous brûlera au moment où vous devrez sortir du village, c'est à dire dans trois jours tout au plus. Tant que vous n'aurez pas franchis les portes du village, vous souffrirez. Voilà, tout semble bon, bon séjour parmis nous! »

Il venait d'être fouillé dans les moindres recoins de son corps. Depuis la dernière grande guerre des shinobis, une nouvelle porte avait été construite, et, un nouveau système de surveillance et de laisser passer avait été mis en place. Mais maintenant, au fur et à mesure que Jonas avançait à travers les rues de son ancien village, la mission qu'il devait effectuer lui revenait en tête, pourfinalement devenir omniprésente... Le plus dur, c'était de cacher ses sentiments. Revenir ici le rendait nostalgique, et si il ne devait pas se monter discret, il l'aurait crié au monde, mais là, ce n'était en aucun caspossible, car ce jour-là, il avait une importante chose pour son village à accomplir, et rien ni personne ne pourrait le retenir...

[hrp: Je t'avais envoyé un MP. Ca fait 4 jours Kaze. De plus, Sasuke m'a permit de poster car ce RP me retarde dans l'évolution de mon personnage. J'espère que tu es compréhensif...]


Dernière édition par Jonas Hyûga le Ven 1 Aoû 2008 - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keizo Takehoshi
Ryoushi
Ryoushi
Keizo Takehoshi

Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 27
Localisation : Forêt de Hi no Kuni.
Nindô : Servir le Kazekage.
Date d'inscription : 28/02/2008

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue140/140Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (140/140)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue110/110Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (110/110)
Niveau: 4

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeMar 12 Aoû 2008 - 0:12

    Cela faisait maintenant un bout de temps que Mitsukane était revenu de son séjour dans la forêt de Konoha, séjour très mouvementé. Au court de cette excursion il avait rencontré une tribu d’hérissons et depuis il avait passé un pacte avec les deux fils du Roi des hérissons. Les deux petites boules de poils servaient maintenant de compagnie au jeune Seiken car pour le moment il n’avait pas eu besoin de les appeler pour un combat. Même si le shinobi du village du sable était enfin rentré chez lui il avait toujours ce sentiment d’envie d’évasion, de découvrir de nouvelle chose. Une idée trottait d’ailleurs dans sa tête depuis quelques temps : pourquoi ne pas aller visiter le village caché de la brume. Alors qu’il venait de franchir pour la énième fois les portes de Suna il déroula d’un geste habile le parchemin qu’il avait acquit au cours de son séjour dans la forêt du village caché de la feuille. Il se mordit alors le doigt et composa quelques signes incantatoires. Puis avoir prononcé quelques mots deux petites hérissons apparurent dans un nuage de fumée. L’un d’un pelage normal et le deuxième d’un pelage plus foncé.

      « Keppaku, Tama-Kurai, ça vous direz de m’accompagner au village caché de la brume ? J’ai envie d’aller le visiter. »
      « Pourquoi pas après tout ça nous fera une petite sortie. »
      « Je ne vois aucune raison de dire non pour ma part. »
      « Alors grimpez les gars. » Répondit le médecin en désignant ses épaules à ses compagnons.

    Après quelques secondes les deux hérissons arrivèrent sur les épaules de Mitsukane, prêt à partir vers de nouveaux horizons. Le Seiken remonta alors la fermeture de sa veste et entama sa course vers Kiri Gakure no Sato. La route pour y accéder était des plus calme et tranquille que Mitsukane connaisse. Le contraste qu’offrait cette dernière était merveilleux, passer d’une étendue désertique composé de sable à des paysages composés d’eau et de cascade, c’était quelque chose de merveilleux à faire et surtout à voir.

    Après quelques minutes de course folle à travers le désert de sable puis une abondante forêt, le shinobi ainsi que ses deux petites boules de poiles arrivèrent à Kiri. Arrivant devant les grandes portes de celle-ci. Mitsukane ralentit alors sa course, marchant à présent il avançait toujours vers les portes, c’est alors que Tama-Kurai prit la parole.

      « Tu crois qu’ils vont nous laisser entrer comme ça ? »
      « A vrai dire je n’en sais rien du tout mais j’espère bien, de toute façon quelqu’un viendra bien nous apporter de l’aide. »
      « Je l’espère pour nous. »

    Les trois compagnons arrivèrent alors au pied de la porte, les gardes commencèrent à leurs poser tout un tas de questions auxquelles Mitsukane répondait avec mépris. Ils se permettaient de jouer au malin mais ça se voyait qu’il ne connaissait pas notre protagoniste ni ses deux petites hérissons … Enfin bon espérons que quelqu’un lui vienne en aide.

Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-chunin.jeun.fr/parchemins-de-suna-f14/parchemin-de
Yakushi Kabuto
Civil
Yakushi Kabuto

Masculin
Nombre de messages : 3412
Age : 27
Localisation : kaguya
Nindô : Faire que grâce à la nouvelle ère tous redevienne comme avant ^o^ Et ecrire sur vous tous ^^
Date d'inscription : 07/03/2006

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeLun 1 Sep 2008 - 21:39

Il en était encore bien loin, et pourtant, il décida de s'arrêter et de finir le trajet à pied. Pourquoi autant de précaution, un simple gengutsu aurait suffit mais, il voulait faire mieux. Il réajusta ses habits de paysans et prit soin de camoufler le mieux qu'il put son sabre. Peu à peu, il reprit une apparence à peu près normale et réduit au maximum ses émissions de chakra. A présent, mise à part le sabre dans le dos - et encore - Kaigo ressemblait à un parfait paysan, quoi qu'un peu balafré. Il s'était servi d'une canne pour s'appuyer afin de simuler le fait qu'il boitait. Et il se mit à parcourir plusieurs kilomètres, affublé ainsi, jusqu'à voir au loin de grands murs et d'imposantes tours de guet. Il dut alors contourner plusieurs rives et traverser par quelques ponts pour arriver en face d'une imposante porte qui était l'entrée principale. Sa cape, masquait la majorité des marques, de plus, celle-ci possédait un capuchon. Lorsqu'il arriva aux portes il fit venir les gardes, afin de ne pas éveiller les soupçons. Sous sa cape, sa peau blanche et le bâton qui lui servait de canne lui donnait une apparence d'homme mal en point. Il dit alors d'une voix grave et enrouée :

- Bonjour messieurs, pourriez vous m'indiquer où je pourrais trouver un médecin ? Je me suis fait mordre par une bête et j'ai d'atroce marque sur le corps, de plus, j'ai du mal à respirer, je sens comme une sorte de gêne. Vous seriez bien aimable de m'indiquer aussi un hôtel, vu l'heure qu'il est, je ne pense pas que je pourrais prendre consultation immédiatement et je pense que mon cas peut se permettre d'attendre une nuit.

Le garde l'examina et dit d'une voix bienveillante :


- Les hôtels sont plutôt remplis vous savez, et nos médecins seront bientôt partis. Une guerre à lieu entre Kumo et Suna, et notre Kage se doit d'intervenir pour défendre nos alliés du pays de la foudre. Cependant, je pense que vous trouverez de la place à l'hôtel sur la place. Etant donné votre cas, je pense que vous pourrez bénéficier d'un rabais sur le prix de votre nuit. Il se trouve qu'il y a un médecin qui se trouve juste en face de l'hôtel, celui-ci ouvre les consultations à partir de huit heures mais il y a souvent la queue donc je vous conseille de venir à l'avance.

Le jeune homme qui lui parlait semblait dégager une dose plutôt grande de chakra pour son jeune âge. Il devait avoir la vingtaine passée, les cheveux bleu et les yeux verts. Son visage éclairé par les torches accrochés aux murs de l'entrée était doux et chaleureux. Kaigo fit une grimace qui donner l'impression d'un sourire emprunt de souffrance et dit :

- Merci beaucoup, je vais donc me hâter d'aller me reposer. Encore mille fois merci, vous êtes quelqu'un de bon. Au fait, avez vous vu une jeune fille arriver avant moi ?

- Non désolé, je ne l'ai pas vu, pourquoi ?

- Car elle était partit chercher un docteur il y a deux jours mais je ne l'ai toujours pas revue. C'est une magnifique enfant au cheveux violet, dite lui que je suis là si vous la voyait. Mon nom est Kaigo ! Sur ceux, je vais aller me trouver une chambre et encore merci !

- Bonne chance !

Tout en s'appuyant sur sa canne, Kaigo se mit en direction de la place. Une fois tapis dans l'ombre, il se dirigea doucement, tout en titubant, vers le palais du mizukage. Il sentait les gardes faisant transpirer leur chakra contre le grès de leur volonté. En regardant les étoiles, il vit deux d'entre elles devenir rouge sang. Etait est-ce une prémonition pour lui et Aozora ou bien pour les deux pays en guerre. Qui vivra verra se dit-il. Doucement il continua son avancée jusqu'à ce que...
Revenir en haut Aller en bas
Aozora Kitsune
Civil
Aozora Kitsune

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 24
Date d'inscription : 15/11/2007

Feuille de Personnage
Vitalité:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue70/70Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (70/70)
Chakra:
Les Nouvelles Portes de Kiri Left_bar_bleue130/130Les Nouvelles Portes de Kiri Empty_bar_bleue  (130/130)
Niveau: 3

Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitimeLun 1 Sep 2008 - 22:35

Aozora venait de passer plusieurs heures à marcher dans la prairie, pieds nus pour sentir au mieux le contact de l’herbe humide sur ses pieds. Elle avait créé au dessus de sa tête, un petit dôme de Fuuton pour ne pas mouiller ses longs cheveux ainsi que ses vêtements courts que n’étaient guère utile pour se réchauffait avec cette pluie. Mais heureusement, elle avait également autour d’elle, un cercle de feu qui lui tenait chaud et lui offrait un grand confort malgré les difficultés climatiques


La jeune fille marchait lentement le long d’une rivière tout en suivant le tracé d’un petit poisson. Durant sa course, elle attrapa un petit papillon durant son vol et le tendit au dessus de l’eau. Très rapidement une faible douleur se fit ressentir dans son bras, en effet la pluie qui tombait à grosses gouttes formait dessus, un poids qui lui était difficile de garder à l’horizontale face à elle.

Mais très rapidement cette douleur disparut pour laisser place à une souffrance plus grande souffrance qui envahis le corps de la demoiselle. Le poisson qui nageait tranquillement venait de sauter pour attraper le papillon, qu’il considérait donc comme son repas, en emportant au passage, comme dessert, un bout du doigt d’Aozora. Elle se mit à hurler à la vue des quelques gouttes de sang qui tombaient sur le sol. Elle se suivit le cour d’eau, jusqu’à tomber face à face avec une immense porte, des remparts ainsi qu’un homme qui semblait être le gardien de cette demeure.

Mais le garde était occupé avec un vieil homme qui semblait demander son chemin. Elle prit peur de cette personne étrange et comme elle savait très bien de chaque personne voyant son visage tombait littéralement amoureux d’elle, elle décidé, pour plus de tranquillité, d’attendre un peu que l’homme soit renseigné. Elle s’assit par terre et examina le décor.

Quelques minutes plus tard, l’étrange homme entra dans le village et le garde se retrouve seul. Elle se releva d’un bond et serra de toutes ses forces la blessure de son doigt à l’aide de son autre main. Une goutte coula sur le sol, c’est alors qu’elle se mit à courir s’arrêta à quelques centimètres du garde et lui donna un coup de pied.


Mais faites quelque chose, vous ne voyez donc pas que je souffre. Je vais peut être mourir là, devant vous et aucun geste de votre part !

Mais non jeune fille. Ce n’est qu’un bobo…

Un bobo ? Rien qu’un bobo ? Vous êtes médecin ? Sombre crétin….Oooh, je sens que mon esprit est en train de quitter mon corps.

Allons, allons. Calme-toi tout de suite. Il y a un vieil homme qui te cherche. Enfin tu ressembles à sa description. Et vu ses vêtements pitoyables, je ne pense pas que ça le gênerait de devoir arracher un bout de son haut pour t’en faire un pansement.

Pfffffffffffffffff, vous racontez vraiment n’importe quoi. Je vais aller voir cet homme. Mais attention ! Si jamais il n’est pas en mesure de me guérir, je viendrais vous voir et je me servirais de ce qui vous sers de tignasse pour me faire un garrot et ainsi éviter que je me vide de mon sang.

Sans écouter la réponse du garde, elle rentra dans le village avec pour but de retrouver cette étrange homme et ses grandes compétences de soins. Car après tout, que deviendrait le monde sans Aozora Hyûga ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Nouvelles Portes de Kiri Empty
MessageSujet: Re: Les Nouvelles Portes de Kiri   Les Nouvelles Portes de Kiri Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Nouvelles Portes de Kiri
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate - RPG :: Archives :: Archives-
Sauter vers: